10 activités à faire en Laponie Finlandaise – Levi

mars 28, 2024

 

Me voilà de retour par ici après une semaine en Laponie Finlandaise, et une autre en Laponie Suédoise ! C’est une destination qui était depuis longtemps sur ma bucketlist, et je peux désormais dire que c’est chose faite ! En partant la première semaine de mars, j’ai quand même eu le droit à une petite déception.. Je suis arrivée à Levi en Finlande après deux semaines de températures un peu plus élevées que la normale et de pluie, ce qui fait que les fameux gros arbres gelés n’en étaient plus. J’ai donc découvert dès mon arrivée des sapins aussi verts qu’ils le sont chez moi, et des températures positives pour toute la semaine ! Pour voir ces fameux arbres et tester une vie à -30 degrés, il va falloir que je revienne apparemment ! Donc pour commencer, si je devais donc vous donner un conseil sur votre venue en Laponie, je vous conseillerai entre mi-janvier et mi-février pour avoir des conditions idéales à la région.

Hormis ça, on a quand même pu tester et faire toutes les activités phares de la région qui nous donnaient envie. Vous devez vous doutez de certaine activités, mais peut-être moins d’autres ! C’est pourquoi je vous ai fait un petit récap des activités à ne pas rater si vous venez en Laponie, ça peut vous donner une idée et peut-être rendre votre voyage encore plus magique !

 

Où se trouve la Laponie ?

Je vais peut être en décevoir certains mais non : la Laponie n’est pas un pays ! C’est une région étalée sur 4 pays nordiques différents ; la Norvège, la Suède, la Finlande et la Russie. Il est donc possible de se rendre en Laponie en allant dans l’un de ces 4 pays. Le plus connue en hiver et celui où je suis allée est la Laponie Finlandaise, et plus précisément à Levi qui est la plus grande station de ski du pays !

 

Comment se rendre en Laponie Finlandaise ? Quelles sont les formalités d’entrée sur le territoire ?

– En Avion : évidemment, la solution la plus rapide est l’avion pour rejoindre le nord et les pays scandinaves. L’aéroport de Paris rejoint celui de Kittilà (près de Levi en Finlande) en 3 heures de vol et en direct avec Ryannair. Comme d’habitude, je vous conseille de comparer le prix des vols directement sur Skyscanner pour trouver le moins cher, c’est encore mieux si vous avez des dates flexibles !

En train : une option plus rapide que la voiture, mais moins que l’avion ! En écrivant cet article, j’ai trouvé plusieurs infos et la majorité disaient pouvoir rejoindre la Laponie depuis l’Allemagne ou les Pays-Bas en seulement une nuit avec l’option couchette ! Une bonne alternative histoire de ne pas voir le trajet passer et être en forme sur place dès votre arrivée !

En voiture : si vous disposez de plus de temps devant vous, de 3 ou 4 semaines, il est aussi possible de rejoindre la Laponie en voiture. Pour atteindre Levi depuis la France, comptez environ 35/40 heures de voiture ! Il faut être motivé, mais si vous prévoyez un tour d’Europe en voiture ou en van, sachez que c’est quelque chose de complètement possible ! Prévoyez quand même les pneus neige et les chaînes en fonction de la saison à laquelle vous voulez vous y rendre.

 

Quand aller en Laponie ?

En soi, la Laponie est une région qui peut se visiter aux 4 saisons. Mais comme vous devez vous en douter, son succès se tient principalement sur la saison d’hiver ! Entre aurores boréales, chiens de traineau et paysages figés.. C’est clairement ce qui attire les touristes ! Il paraît que c’est très joli à visiter l’été et l’automne aussi, une multitude de lacs et d’étangs se découvrent une fois que la neige fond. Or, le grand point négatif serait apparemment les moustiques. C’est quelque chose qui est énormément revenu en parlant avec des personnes qui vivent sur place et je comprends que ça puisse en refroidir plus d’un de passer ses vacances à fuir et combattre cet insecte !

Pour ma part j’y suis allée en mars, au début du mois, et j’ai ressenti une petite déception quand même… J’avais cette idée d’arbres énormes et plus qu’enneigés, gelés, mais il n’en était rien de tout ça.. Les deux dernières semaines de février ont été chaudes et toute cette neige avait déjà fondue malheureusement.. En revanche les journées étaient un peu plus longues comparé au début de l’hiver, et on pouvait profiter du jour de 7 heures à 18 heures sans problème ! Mais si c’était à refaire je partirais plutôt sur la période de fin janvier/début février et c’est que je vous conseille : histoire d’avoir ces fabuleux paysages figés et des journées longues de 6 heures !

 

Combien de temps prévoir en Laponie ?

Pour moi une petite semaine sur place est amplement suffisante, du moins si vous ne bougez pas d’emplacement durant tout votre séjour. En revanche, si vous prévoyez un road-trip, alors je vous conseille de partir une dizaine de jours pour profiter de plusieurs endroits et avoir le temps de faire les déplacements. En restant à Levi 7 jours, j’ai trouvé le temps presque un peu long à la fin… 5 jours auraient été parfaits.

 

Quelle est la monnaie utilisée en Laponie Finlandaise ? La langue parlée ?

En Laponie Finlandaise, donc en Finlande, la monnaie utilisée est l’euro ! Donc pas de stress et pas de changement pour nous français. En ce qui concerne la langue parlée, c’est bien évidemment le finnois, mais comme dans tous les pays nordiques tout le monde parle extrêmement bien l’anglais. Et si comme moi vous faîtes un passage à Levi, la plupart des locaux connaissent quelques mots en français, et beaucoup de français sont expatriés sur place et organisent les excursions, ce qui peut être plus plaisant à certains d’entre nous, bien que le dépaysement soit du coup moins important.

 

Où dormir à Levi ?

Comme je vous le disais un peu plus haut, pour mon premier voyage en Laponie Finlandaise, je suis restée uniquement à Levi qui est la plus grande station de ski du pays. Et toute la semaine j’ai logé au Levi Hôtel Spa, situé dans le centre du village. Il se trouve entre les commerces du centre ville, le front de neige, et le lac gelé d’Immeljarvi. On était logé en demi-pension, donc avec les petit-déjeuners et les dîners inclus, ainsi que l’accès au spa qui fait parti des plus réputé du pays. Je ne peux que vous le conseiller ! D’ailleurs, que vous soyez client ou non à l’hôtel, je vous conseille le restaurant italien de l’hôtel pour manger une bonne pizza à pâte fine. On a tellement aimé qu’on en a mangé 2 fois en 3 jours ! Pareil pour le spa, je vous conseille d’y consacrer une fin d’après-midi mais je vous en reparlerai en détails un peu plus bas !

 

Et si vous voulez acheter une carte sim pour avoir internet illimités lors de votre séjour en Norvège, je vous conseille de la prendre sur Holafly ! Leur connexion passent de partout, c’est déjà sur ce site que j’avais pris ma carte sim pour l’Égypte et j’ai capté jusqu’auu coeur du désert blanc ! Donc j’en ai reprise une avec mon propre code promo : LEADORABLEE qui vous offre -5% sur toutes leurs eSim !

 

 

1. Faire du chien de traineau

Une des activités phares de la Laponie et l’une des premières qui doit vous venir en tête également est bien évidemment le chien de traineau. Comme tout ce qui touche aux animaux, j’avais l’appréhension que les chiens soient traités peut-être un peu durement.. Mais en me rendant au refuge/chenil, on a pu directement constater que ce n’était pas le cas et que les chiens vivaient leur meilleure vie ! En arrivant sur place, les chiens venaient d’être attachés au traîneau et trépignaient d’impatience à l’idée de courir, ils étaient surexcités et sautaient de partout en aboyant ! On a choisit l’option de 5 kilomètres en initiation musher, c’est à dire qu’en étant partie à deux filles, l’une des deux allait conduire le traineau et l’autre se laisser porter par la balade ! Que ce soit pour l’une comme pour l’autre, l’expérience à été géniale ! En revanche, 5 kilomètres ça passe vite, même très vite ! 

De retour au refuge après notre petit tour, les chiens sont détachés et se promènent entre nous tous à la recherche de caresses et de gratouilles, ils sont si câlins ! On remarque que la plupart ont beaucoup transpirés, et la propriétaire nous explique que c’est la fin de saison, que le printemps arrive et que les températures se réchauffent. Aujourd’hui il fait 0, et c’est presque trop chaud pour eux qui sont sont habitués à vivre dans des conditions polaires et des températures extrêmes. C’est une nouvelle chose qui me rassure en ce qui concerne leurs conditions de vie, car dormir dans des niches en plein hiver, je trouvais ça un peu dur ! Apparemment pas du tout, et ils souffriraient d’être à l’intérieur ! 

Prix : il existe plusieurs sorties pour cette activités, nous avions réservé le tour de 5 kilomètres, je vous conseille d’en réserver un de plutôt 10 kilomètres pour pouvoir en profiter pleinement. Les prix sont généralement entre 140€ et 220€ par personne pour une demie journée d’excursion et d’encadrement.

 

 

2. Observer des aurores boréales

Le rêve d’énormément de personnes qui se rendent en Laponie est bien évidemment d’observer des aurores boréales. Car pour voir ce phénomène, il faut se rapprocher des pôles de la Terre, et plus précisément du cercle polaire, aussi surnommé cercle auroral. Et la Laponie répond complètement à ces critères ! Mais ce n’est pas tou, il faut d’autres conditions que de se trouver près du cercle polaire pour pouvoir observer des aurores boréales. Il faut un ciel bien dégagé, qu’il fasse nuit, et qu’il y ait le moins de pollution lumineuse possible (s’éloigner des villes, lampadaires.. etc). Je vous conseille également de plutôt regarder le ciel du côté Nord/Nord-Est, car c’est de ce côté qu’elles apparaissent le plus régulièrement (la boussole de votre iphone sera amplement suffisante pour vous aider à trouver votre orientation). Aussi, je vous conseille de vous équiper un maximum avant de sortir à l’extérieur à la nuit tombée. Il fait très froids dans les pays nordiques et il va falloir s’armer de patience pour voir ces fameuses aurores. N’hésitez pas à enfiler les couches, le ridicule ne tue pas, mais le froid oui à priori ahah !

En ce qui concerne le meilleur spot pour les observer à Levi, il faut se rendre sur le lac gelé d’Immmeljarvi. C’est un lieu reculé à l’entrée de la ville, qui permet d’avoir un panorama dégagé et loin de la pollution lumineuse. Vous verrez, vous ne serez pas seul sur place, car c’est ici qu’on peut profiter des plus grands spectacles du ciel ! Si vous ne voulez pas attendre sans bouger, je vous conseille de faire un petit tour au Laavu situé légèrement en hauteur au dessus du lac, il s’agit d’une petite cabane en bois entretenue par l’état qui dispose de buches pour faire un feu. Il y a souvent un peu de monde, mais l’ambiance est super bonne ! C’est vraiment quelque chose à voir !

Prix : gratuit

 

 

3. Découvrir une ferme de rennes

L’animal emblématique de la Laponie et celui que j’ai longuement cherché des yeux lors de mon voyage en Norvège l’année dernière est bien évidemment le renne. Ils cohabitent depuis la nuit des temps avec les Sami, une communauté vivant en Laponie depuis plus de 4000 ans, trouvant chacun « leur compte » dans cette relation. Les Sami ont besoin des rennes pour leur viande et leur fourrure, et les rennes ont besoin d’aide pour passer l’hiver et trouver à manger. Car oui, on l’a appris sur place, mais il n’existe quasiment plus de rennes entièrement sauvages. Ils le sont à demi : les mois de mai à novembre ils sont en totale liberté dans le pays, et à l’approche de l’hiver ils reviennent plus ou moins naturellement vers les fermes qui les accueillent pour pouvoir se nourrir à leur faim. En effet, l’hiver il tombe généralement des mètres de neige, et il est difficile pour eux de trouver de quoi se nourrir au sol et en assez grandes quantités. Ils ont donc prit l’habitude depuis des décennies de se diriger vers les fermes quand le temps devient trop rude pour eux. 

Chose que je regrette, j’ai testé l’activité « balade de rennes en traineau ». Contrairement aux chiens qui eux étaient complètement dans leur élément, les rennes n’avaient clairement pas envie d’être là et de tirer un traineau. Malheureusement, une fois installée je me suis retrouvée bloquée pour 45 minutes de balade, à voir ces pauvres bêtes devoir tirer ce traineau à une vitesse imposée par le meneur. Ça a été un crève coeur pour moi. J’aurais préféré 1000 fois simplement les observer et les nourrir à la ferme, dans leur immense enclos. Donc s’il vous plaît, maintenant que vous avez un retour sincère sur cette activité, ne la bookez pas et privilégiez les simples visites des fermes pour les observer, sans avoir à les faire tirer des traineaux.

D’ailleurs vous pouvez en voir gratuitement au coeur de Levi, derrière l’hôtel K5. Ils ne mangent que du lycchen, vous pouvez en trouver sur les arbres ou en acheter à l’hôtel pour les nourrir ! En plus ils sont assez curieux et viennent facilement vers vous si vous tombez au bon moment (hors sieste et digestion). Vous verrez, vous tomberez rapidement sous le charme de ces petites bêtes, leur museau et leur délicatesse en mangeant dans la main m’a tout de suite fait craquer !  Par contre, ne leur donnez pas d’autre nourriture car elle ne fait pas partie de leur alimentation et pourrait leur poser de graves problèmes !

 

 

4. Excursion en motoneige

Une autre activité phare du pays après la balade en chien de traineau est bien évidemment l’excursion en motoneige ! Au départ, j’avais un peu peur de tomber sur un tour d’attrape touriste mais l’activité s’est révélée être incroyable ! Même au dessus de mes espérances ! Le tour à réellement duré 2 heures à explorer les forêt et passer sur les lacs gelés qui entouraient Levi, et l’on a pu échangé de conducteur à la moitié de l’activité pour que chacun en profite ! Il suffit d’avoir le permis en sa possession pour pouvoir réserver l’activité.

Prix : je ne peux que vous conseiller le tour que l’on a réservé c’est celui-ci et il était juste parfait ! En plus le guide qui vous encadre lors de cette sortie est français pour ceux qui ont un peu de mal avec l’anglais !

 

 

5. Tester les spas, saunas et bains froids

Les spas et bains glacés font partis intégrantes de la culture des pays scandinaves, et c’est quelque chose que vous devez vraiment essayer lors de votre voyage. Ça va vous permettre de dépasser vos limites, et il n’y a que des bienfaits pour le corps ! La preuve, vous avez vu la qualité de vie qu’ont les finlandais, suédois et norvégiens ? Si il y a bien un spa à tester à Levi c’est celui de notre hôtel Levi  Hôtel Spa : le Water Word Levi qui est très réputé dans la région. Il est composé d’une vingtaine de bassins différents, d’un toboggan, de saunas, de hammam.. Tout ce qu’il faut pour passer un bon moment ! La petite info cocasse, c’est que pour accéder à ce spa il faut entrer dans le Burger King de la ville, car ils font partis du même bâtiment ! L’autre établissement que j’ai à vous recommander et que j’aurais adoré faire est l’Arctic Sauna World à Muonio. Malheureusement, c’était déjà complet 48 heures à l’avance et comme le spa se trouve sur un lac à 40 minutes de Levi ça allait faire cher le taxi pour tenter un éventuel désistement. Mais si vous passez dans le coin, c’est clairement quelque chose à faire, le cadre de ces saunas combiné à la baignade dans le lac gelé avait l’air incroyable ! Autre petite adresse que j’ai trouvé au dernier moment à Levi sur le fameux lac d’Immeljarvi est le Sauna Bar. Il s’agit d’un sauna avec accès à un trou d’ans la glace pour se baigner directement dans le lac ! Mais d’après les infos que j’avais trouvé, il n’est ouvert que le soir le vendredi et samedi.

En revanche, pour que vous soyez au courant, dans tous ces établissements il est interdit de porter un maillot de bain sous la douche et dans les saunas, qu’ils soient mixtes ou pas. Il faudra donc mettre votre timidité de côté, car c’est quelque chose de totalement normal pour eux ! Pour l’avoir déjà expérimentés deux fois en Islande, c’est beaucoup moins difficile que ça en a l’air, vous verrez !

Prix : l’entrée au Water World Levi est à 24€ par personne, 30€ pour l’Arctic Sauna World et 20€ pour le Sauna Bar.

 

 

6. Skier dans la plus grande station du pays

Si vous êtes à Levi, c’est l’occasion de tester la plus grande station de ski du pays ! Le point de départ de la station s’appelle le « Zéro Point », et c’est ici que vous allez pouvoir choisir votre matériel de location et acheter votre forfait pour la journée. Vous pourrez ensuite emprunter le télésiège qui se trouve juste derrière l’établissement, et à vous les pistes finlandaises ! Ce n’est pas très compliqué de s’y retrouver sur le domaine, il n’est pas très grand et les panneaux expliquent clairement les zones vers lesquelles vous vous dirigez soit : le west point, east point et north point. Si vous êtes un bon skieur, vous allez rapidement faire le tour du domaine, en une demie journée l’affaire sera bouclée ! En revanche si vous êtes débutant il y aura de quoi faire. J’ai trouvé les pistes juste incroyables pour apprendre à skier et rider, elles sont bien larges et l’inclinaison des pentes n’est ni trop dure ni trop facile ! J’étais assez bluffée ! Petit clin d’oeil aussi au snowpark que j’ai trouvé génial pour apprendre !

Et pour ceux et celles qui chercheraient la célèbre cabane du Père-Noel que l’on voit partout sur les réseaux, elle se trouve entre le télécabine de Gondoli 2000 et le télésiège Huippu. Petite note à prendre en compte quand même, il y a beaucoup de téléskis sur le domaine, et également pas mal de parties plates ce qui peut être un peu embêtant en tant que snowboarder !

Prix : on a payé 53€ par personne pour la location de ski (ou snow) + bâtons et 59€ par personne pour un forfait à la journée pour tout le domaine.

 

 

7. Expérimenté l’ice-floating

C’est une activité que je ne m’attendais pas du tout à faire en Laponie mais que je valide complètement ! Les sensations sont juste géniales ! J’ai eu l’occasion de la tester lors d’une sortie « spéciale lapone » dont je vous parle un peu plus bas. Après avoir enfilé une tenue complètement imperméable, il suffit de se laisser flotter sur le lac. On ne ressent pas du tout le froid, et on a l’impression de voler sur un nuage c’est incroyable !

Prix : vous pouvez tester cette activité pour le prix de 100€ par personne pour plus de 3 heures d’encadrement.

 

 

8. Faire une sortie à cheval

Autre activité pas mal proposée en Laponie : les balades à cheval. Il y a des sorties prévues pour tous les niveaux, mais ne vous attendez pas à faire 1000 galops, ça reste une sortie touristique. Notre tour de 2 heures entre forêts et lacs gelés était très agréable, on a fait du galop et même du Tolt ! Une allure spéciale située entre le trot et le galop que les chevaux et poneys nordiques sont les seuls à utiliser ! Je l’avais testé en Islande pour la toute première fois et c’était très drôle. De retour au centre on a le temps de câliner nos montures qui sont toutes fluffy avant de rentrer à l’hôtel. Mais si c’était à refaire, j’opterais plutôt pour une sortie de une heure ou une heure et demie car on a énormément marché dans la forêt et les paysages étaient très similaires.

Prix : notre sortie de 2 heures à cheval (3 heures d’encadrement au total) nous a coûté 169€ par personne.

 

 

9. S’essayer à la vie lapone

Je crois que ça a été l’une de mes activités préférées du voyage ! Je n’ai malheureusement pas de photos à vous partager tant j’ai profité du moment, mais vous pouvez aller voir mes story instagram pour vous faire une idée. Lors d’une sortie de 3 heures, plusieurs ateliers sont mis en place pour expérimenter la vie lapone. Au programme ce jour là ; pêche sur glace, apprendre à faire du feu et ice floating. Les guides qui étaient avec nous parlaient tous français, et on a pu apprendre plein de choses grâce à eux ! Et surtout à faire du feu complètement seule, c’était trop cool de réussir ces expériences ! J’ai tellement aimé que j’ai ramené une pierre à feu de ce voyage, plus qu’à faire pareil en France !

Prix : si vous voulez trouver la sortie identique à la mienne, elle se trouve ICI, au prix de 176€ par personne.

 

10. Faire une sortie raquette dans la forêt

Une autre activité très répandue dans la région lapone : la sortie en raquettes. Personnellement, ça n’a pas été mon activité favorite du séjour, bien qu’elle l’ait été pour d’autres. Vous pouvez trouver des tours de différents niveaux et différentes durée. Si comme moi n’êtes pas très raquette, je vous conseille en revanche de suivre les différents chemins piétons qui longent généralement ceux de ski de fond à Levi que j’ai trouvé beaucoup plus jolis et sympas à faire à pieds ! Pour ça, rendez-vous derrière l’hôtel le K5 !

Prix : la sortie que j’ai réalisé était d’environ 2 heures pour 4 kilomètres et coutait 75€ par personne. 

 

 

Clap de fin pour cet article et mes conseils pour faire les meilleures activités qui sont proposées en Laponie ! D’après moi ça ne sert à rien de consacrer plus de 5 jours à Levi, vous en ferez vite le tour ! Si vous voulez revoir ma petite escapade avec plus de photos et vidéos, ou suivre mes aventures en direct, rendez-vous sur Instagram ! En attendant voici mes autres articles sur mes escapades dans les pays nordiques disponibles sur le blog pour vous inspirer pour vos futurs voyages :

une semaine de randonnée dans les îles Lofoten – Norvège

une semaine de road-trip en Norvège avec les Nordic Nomads

road-trip en van en Islande : 9 jours à la découverte de l’île

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply