3 jours à Madère, l’archipel montagneux et sauvage du Portugal

juillet 8, 2021

 

Aaaaah, Madère ! Ce petit archipel portugais qui me faisait de l’œil depuis de nombreux mois pour ne pas dire années ! A la base, je devais y aller avec une copine début juin pour découvrir l’île et faire de la randonnée. Mais problème perso de son côté au dernier moment, on a dû remettre cette escapade à plus tard, vers septembre 2021. Sur le moment j’accuse le coup, et je me dis que ce n’est que partie remise ! Et quelques jours plus tard, je reçois dans ma boite mail une proposition professionnelle pour découvrir Madère avec l’office du tourisme de l’île. Me voilà en train de sourire bêtement face à cet email avant de répondre empressement qu’évidemment, je suis plus que partante !

Pour vous en dire un peu plus sur Madère pour ceux qui n’avaient jamais entendu parlé de ce jeune archipel de quelques milliers d’années seulement, il se situe au milieu de l’océan Atlantique, et au large du Maroc. C’est une destination qui se fait de plus en plus connaître par les amoureux de la nature et des montagnes, car elle possède une diversité de paysages incroyables ! On peut y trouver des montagnes, des vallées, des cascades, des plages, des jardins.. Si je devais résumer Madère en un mot, ce serait Jurrasic Park ! Et vous comprendrez par vous-même si un jour vous avez l’occasion d’aller découvrir cette merveille du Portugal. L’île est petite et se visite facilement d’un bout à l’autre en quelques jours, puisque sa superficie ne dépasse pas les 800 km². Pour se rendre compte de ce petit territoire, dites-vous que c’est 10 fois plus petit que la Corse ! Environ 270 000 madérois vivent sur place à l’année, dont 120 000 rien qu’à Funchal, la capitale.

 

Comment aller à Madère ?

Le seul moyen de transport pour rejoindre Madère, c’est par les airs. Et si vous n’êtes pas au courant, sachez que l’aéroport de l’île fait parti des 10 aéroports les plus dangereux au monde avec sa courte piste d’atterrissage. Les pilotes qui gèrent les atterrissages et les décollages ici possèdent une formation spéciale un peu plus poussée ! En basse-saison, vous ne trouverez pas de vols direct entre Paris et Funchal, l’aéroport de Madère. Mais vous pourrez en trouver dès le mois de juillet pour mieux desservir les voyageurs pendant la haute-saison :

Prix en haute-saison : entre 350€ et 400€ en vol direct (3:30 de vol)

Prix en basse-saison : à partir de 180€ avec une escale à Lisbonne ou à Porto (4:00 de vol)

En ce qui concerne la crise sanitaire actuelle (été 2021), il vous faudra bien évidemment un test PCR négatif de moins de 72h ou être vacciné pour rejoindre l’île de Madère en toute légalité. Pareil pour le retour en France. Mais à la différence de beaucoup de destinations européennes, vous pouvez réaliser votre test PCR gratuitement à Funchal ! Pour cela, il suffit de faire une demande en ligne sur la plateforme madeirasafe.com. Une fois votre compte créée et vôtre test PCR ou passeport vaccinal validé pour entrer sur le territoire, vous pourrez faire la demande d’un test covid-19 pour rentrer en France. Il vous suffira d’indiquer la date de votre vol retour, et un créneau horaire vous sera proposé. Pour profiter de ce test PCR gratuit, il faut que vous en fassiez la demande en ligne maximum 4 jours avant la date de votre vol retour !

 

Quand aller à Madère ?

Madère est une île qui se visite toute l’année ou presque, puisqu’il n’y a que 65 jours de pluie par an ici. Le climat y est doux avec des variations climatiques possibles tout au long de la journée, un peu comme en Islande ! En possédant son propre micro-climat, il peut faire beau d’un côté de l’île, et pleuvoir de l’autre !

 

Combien de temps partir à Madère ?

En me renseignant sur place auprès des guides et des locaux que j’ai rencontré, tous m’ont affirmé qu’il fallait entre 10 et 15 jours sur place pour pouvoir profiter et explorer l’île sans trop se presser. Autant vous dire qu’en 3 jours j’étais loin de faire le tour de tout ce que l’archipel a à proposer, ça m’a seulement donné envie d’y retourner dès que possible pour continuer de découvrir les merveilles de Madère !

 

Où dormir ?

Comme je vous le disais plus haut, l’île n’est pas très grande, et en seulement quelques kilomètres de voiture vous pourrez vous trouver d’un côté ou de l’autre de l’archipel. Si vous recherchez un point centrale pour poser vos bagages durant quelques jours, le meilleur choix est d’après-moi Funchal, la capitale. Ce sera probablement la ville la plus vivante que vous trouverez et elle est située plus ou moins au centre de l’île, à 20 minutes de route de l’aéroport.

Lors de notre séjour, on  a logé au Castanheiro Boutique Hotel, un des meilleurs hôtels de Funchal qui possède un atout non négligeable pour concilier découvertes et vacances : son rooftop, avec piscine et jacuzzi, qui domine la ville et donne vue sur la mer. Je n’ai rien à redire sur cet hôtel, les prix sont abordables et le personnel accueillant. Les chambres sont spacieuses avec de grandes salles de bain, et le buffet sucré-salé du petit-déjeuner est énorme ! La chambre simple est à partir de 100€ la nuit et la double 160€, petit-déjeuner compris.

 

 

 

JOUR 1 – Lever de soleil au Pico Do Arieiro, et découverte de l’île en Jeep

Pico Do Arieiro

On commence avec un réveil aux aurores pour ce premier jour à Madère, puisque le départ est fixé à 05:00 devant l’hôtel. Notre guide du jour, Ruben de True Spirit, nous attend à bord de sa Jeep plus en forme et réveillé que nous ! Les excursions en jeep sont très prisées à Madère, car c’est un bon moyen de découvrir les meilleurs spots et d’en apprendre plus grâce aux locaux car l’île est encore peu touristique ! Puis il faut dire que ça donne un vrai côté aventurier !

Après un premier stop au dessus de Funchal pour admirer la capitale encore endormie, on continue notre ascension en jeep en direction du Pico Do Arieiro, un célèbre spot pour le lever de soleil. 30 minutes de route plus tard, il ne nous reste que 5 minutes de marche pour accéder au Mirador do Juncal et profiter du spectacle. A peine arrivées, on en prend déjà plein les yeux en voyant la mer de nuage se dessiner sous nos yeux. Mais c’est autour de 06:30 que la magie fait vraiment son effet, avec les rayons du soleil qui percent chaque seconde un peu plus les nuages.. Je reste littéralement bouche bée face à cette mer de nuages spectaculaire qui s’anime devant moi. J’ai vécu cet instant comme un moment hors du temps, je pense que les photos parlent d’elles-mêmes. Sans aucun doute le plus beau lever de soleil de toute ma vie avec l’impression d’être sur le toit du monde..

 

 

 

Les anciennes maisons de Santana et les ruines de Saint-George

Difficile de nous faire bouger du belvédère du Pico Do Arieiro, mais après avoir contempler le soleil pendant plus de deux heures on se résigne à partir pour continuer notre road-trip en Jeep. Ruben nous sort des sentiers battus en passant par des chemins réservés aux 4×4 au milieu des forêts. Le toit décapoté et nous toutes debout sur les sièges, la sortie part en fou-rire incontrôlable ! On fait plusieurs stops par-ci par là sur les conseils de notre guide, entre petites cascades, ferme de truite, phénomène de forêt noire, maisons anciennes et traditionnelles de Santana, plage de galets et ruines de Saint-George.. En seulement une journée, Ruben nous a montré et apprit tellement de choses sur l’île : son climat, ses plantes, ses spots cachés préférés.. et beaucoup d’anecdotes ! Il nous a aussi beaucoup fait rire, et était d’une gentillesse incroyable. Je ne peux que vous recommander cette sortie en français avec True Spirit si vous souhaitez découvrir l’île différemment !

Prix :

– La journée entière d’excursion (avec véhicule partagé) : 48€ par personne

– Tour privé à la journée (jusqu’à 6 personnes) : 320€ par Jeep

– Tour privé à la demi-journée (jusqu’à 6 personnes) : 220€ par Jeep

 

 

 

 

JOUR 2 – Randonnée à Ponta de Sao Lourenço, et excursion en mer pour nager avec les dauphins

Randonnée à Ponta de Sao Lourenço

Deuxième journée à Madère, qui s’annonce tout aussi belle et enrichissante que la première ! Au programme, la sublime et facile randonnée de Ponta de Sao Lourenço. En arrivant au dessus de l’archipel par avion, cette presqu’île est la première chose que j’ai vu à travers le hublot. Le coup de cœur a été immédiat, et c’était sans savoir que je foulerais cette partie de l’île deux jours plus tard. Un parking gratuit de quelques places est disponible au départ de la randonnée pour vous garer, ou alors le bus 113 de la SAM dessert cet arrêt si vous n’êtes pas véhiculé. Dès le début du sentier, on ne sait plus où regarder tant le paysage est beau, une vraie carte postale ! Et loin des forêts humides du centre de l’île, j’ai trouvé le décor très ressemblants aux images que l’on peut voir de certains pays nordiques comme les îles Féroé ! Une nature brute, de jolis points de vue sur la mer et des roches et falaises de toutes les couleurs !

Le sentier de 3 kilomètres (6 km aller-retour) suit les vallonnements de la presqu’île des larges plaines au sommet des falaises, en passant par de jolies crêtes. Il est vraiment bien aménagé, avec des câbles de sécurité près du vide pour prévenir d’un faux pas. Il n’y a aucune difficultés particulières ni de dénivelé trop important, ce qui rend cette randonnée accessible à tous et même aux enfants ! Il faut quand même prévoir de bonnes baskets ou des chaussures qui tiennent bien le pied avant de vous lancer à Ponta de Sao Lourenço. Comptez environ 2-3 heures de marche facile aller-retour pour cette randonnée jusqu’à la Casa Da Sardinhaux. Si vous avez la motivation, je vous conseille vivement de grimper le sommet qui se trouve derrière le petit restaurant, c’est là-haut que vous profiterez du plus joli point de vue de la presqu’île !

Prix : la randonnée est bien évidemment gratuite et libre d’accès. Si néanmoins vous ne voulez pas faire le retour à pieds il est possible de prendre un bateau juste en dessous du petit restaurant pour 10€ par personne, qui vous ramènera au parking en une dizaine de minutes.

 

 

 

Excursion dauphins & baleines avec Scorpio Madeira

Après un rapide déjeuner à la Casa Da Sardinhaux (qui ne paie pas de mine mais les quiches et sandwichs étaient délicieux), on a rendez-vous dans la crique juste en dessous pour une excursion en mer un peu spéciale afin d’observer les dauphins et les baleines. En étant assez nombreuses pour réserver une sortie privée, le bateau est venu directement nous chercher à Ponta de Sao Lourenço, mais habituellement les excursions partent et reviennent au port de Machico !

L’excursion de 3 heures démarre doucement, car il n’y a toujours aucun cétacés en vue après une heure de douces recherches. Mais notre capitaine ne désespère pas, il faut être patientes ! Puis soudain, au moment où on s’y attendait le moins et où notre attention n’était plus focalisée sur le large, ils sont arrivés ! Et la surprise ? Le capitaine nous a dit qu’on pouvait aller à l’eau pour nager avec eux car c’était une espèce de petits dauphins de moins de deux mètres. Les dauphins sont extrêmement sauvages, et les locaux de Madère comme notre capitaine veillent à ce qu’ils le restent. Il y a donc quelques règles à suivre pour l’entrée à l’eau afin ne pas les effrayer et les faire fuir. Il faut glisser doucement le long du bateau sans éclaboussure, puis se tenir à l’horizontale juste à côté du bateau pour qu’ils s’approchent et nagent à côté de nous. Un moment magique et inoubliable ! Je souris rien qu’en repensant à ce souvenir, il y en avait tellement ! Une fois toutes passées à l’eau on reprend l’excursion et on tombe directement sur une nouvelle espèce de dauphin beaucoup plus grosse, mais cette fois-ci interdiction d’aller à l’eau ! Si l’un d’eux décide de s’approcher pour jouer avec nous, il pourrait nous tuer en moins d’une seconde tellement il est puissant ! On se contente donc de les observer du bateau, ils sont encore plus curieux que les premiers envers nous, j’ai même eu le droit à un eye-contact avec l’un d’eux ! Incroyable ! Le capitaine lui-même passionné de dauphins était tout autant émerveillé que nous cette journée là, il paraît que c’est rare d’en voir autant en si peu de temps. Sans vous mentir, je pense qu’on en a vu pas loin d’une centaine ! En revanche, pas de baleines en vue aujourd’hui, on fini donc la sortie par une dernière baignade dans une crique d’eau turquoise à l’abris des regards.

Pour ceux qui n’ont pas vu mes vidéos, je vous conseille vraiment d’aller voir ma story instagram à la une sur Madère pour voir à quel points les dauphins étaient nombreux et proches de nous, je n’en reviens toujours pas ! Je vous conseille cette excursion spéciale observation des dauphins et des baleines avec Scorpio Madeira à 2000% ! Sans aucun doute l’une des meilleures activités à faire lors d’un séjour à Madère, et pour les amateurs de plongée c’est aussi ici qu’il faut réserver !

Prix pour la même sortie d’observation de 3 heures :

– 10€ par les enfants de 2 à 5 ans

– 25€ par les enfants de 6 à 11 ans

– 45€ par adulte

– 225€ pour un bateau privé jusqu’à 5 personnes

 

 

 

JOUR 3 – Découverte des piscines naturelles de Porto Moniz, les jardins tropicaux du Monte Palace et la luge traditionnelle de Funchal

 

Les piscines naturelles de Porto Moniz

Déjà la troisième et dernière journée à Madère, je n’ai pas vu passer ces deux jours tant le programme était remplit ! Si vous me suivez sur instagram vous devez déjà connaître ma passion pour les piscines naturelles, j’attendais donc cette matinée à Porto Moniz avec impatience ! Il nous faut un peu moins d’une heure pour rejoindre le nord-ouest de l’île depuis Funchal et pour trouver ces piscines naturelles qui sont au bord de la route.. Pour le côté sauvage on reviendra, mais ça reste un spot qui vaut le détour ! Il y a deux types de piscines naturelles à Porto Moniz ; des aménagées et des plus naturelles, mais toutes remplies avec l’eau de l’océan, grâce aux vagues qui les remplissent.

 

Les piscines aménagées 

Le complexe Aqua Natura Madeira a su profiter de cet atout naturel que sont les piscines naturelles pour bâtir un complexe hôtelier et faciliter l’accès pour certains (notamment les plus petits enfants) à ces bassins d’eau d’océan. L’entrée à la journée ne coûte que 1,50€, et vous trouverez douches, vestiaires et toilettes sur place (pour quelques euros supplémentaires). Le restaurant du complexe est aussi très bon si jamais vous ne savez pas où manger, avec des assiettes très joliment dressées ! Si vous souhaitez passer plus de temps sur place pour en profiter, la nuit à l’hôtel Aqua Natura Madeira est à partir de 140€ pour une chambre double, petit-déjeuner compris.

Prix : 1,50€ l’entrée.

 

 

 

Les piscines naturelles et volcaniques

Mon plus gros coup de cœur va évidemment pour les piscines les plus naturelles formées au milieu de roches volcaniques, toujours remplies grâce aux vagues de l’océan. Contrairement au complexe aménagé, l’entrée et la baignade sont gratuites ici. Mais il y a aussi des aménagements de faits pour retenir l’eau et former de beaux bassins au milieu des roches volcaniques. Lors de mon passage ici mi-juin, l’eau était déjà à 21 degrés, et elle peut monter jusqu’à 26 degrés en été ! Je n’ai pas résisté à tester tous les bassins, il y a en a des dizaines, certains plus touristiques et d’autres un peu plus cachés et à l’abris des regards.. Je vous conseille vivement de vous aventurer en suivant les petits sentiers aménagés au lieu de rester aux bassins principaux qui sont beaucoup plus fréquentés !

Prix : gratuit.

 

 

 

Le téléphérique de Funchal

Nous voilà de retour à la capitale pour l’après-midi. On prend de la hauteur avec le téléphérique de Funchal qui nous amène à 560 mètres d’altitude, aux jardins tropicaux du Monte Palace. Le trajet dure une quinzaine de minutes, et les cabines sont confortables avec une vue à 360 degrés sur la capitale, la mer, et les montagnes. Vous pouvez aussi prendre ce téléphérique pour redescendre, mais vous allez voir un peu plus bas dans l’article que j’ai un autre moyen de transport à vous proposer..

 Prix :

– gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.

– 5€ l’aller et 8,50€ l’aller-retour pour les enfants jusqu’à 12 ans.

– 11€ l’aller et 16€ l’aller-retour pour les adultes.

 

 

 

Les jardins tropicaux du Monte Palace

Avec une superficie de plus de 70 000 m², les Jardins tropicaux du Monte Palace font parti des 13 plus beaux jardins tropicaux dans le monde. Et je dois bien l’avouer, une fois l’entrée passée, on a l’impression d’être au bout du monde ! En plus d’une végétation luxuriante de plantes et fleurs  exotiques originaires du mon entier, il y a de nombreux bassins, cascades, oiseaux, tortues et poissons ! Ce parc est un mélange d’art et de nature bien dosés aussi grand qu’un labyrinthe ! Vous le verrez sur place, il y a tellement de choses à voir qu’il est quasiment impossible que vous preniez deux fois le même chemin lors de votre visite. Et tout ça avec une vue panoramique sur la ville de Funchal et sur la mer. Pour moi le plus bel endroit du jardin se trouve au niveau du lac central, tout est si bien entretenu qu’on se croirait dans le jardin d’un particulier !

Prix :

– Gratuit pour les enfants de moins de 15 ans

– 12,50€ par adulte

 

 

 

Les luges traditionnelles de Madère

Pour redescendre de Monte et de ses jardins luxuriants une fois votre exploration faite, vous pouvez reprendre le téléphérique de Funchal comme je vous le disais plus haut, ou utiliser les luges traditionnelles (ou toboggan) de Madère ! C’est le moyen de transport qui était utilisé ici à l’époque, et un métier de Carreiros qui se transmet toujours de père en fils à l’heure d’aujourd’hui mais uniquement pour le plaisir des touristes et des vacanciers. Ces luges sont en fait des chars en osiers dirigés par deux Carreiros qui freinent avec leurs bottes spéciales directement sur la route et le goudron.

Lorsqu’on arrive sur place (suivre la route à gauche en sortant du jardin tropicaux du Monte Palace) et qu’on découvre ces fameuses luges en osiers et je me demande bien à quoi va ressembler cette fameuse descente dans les rues ! On s’installe donc à trois dans un char, et nous voilà partis à toutes vitesse dans les ruelles accompagnées par nos deux Carreiros. C’est un peu spécial comme sensation, un mélange entre adrénaline et stress, car comme on se trouve sur la route on croise pas mal de voiture qui montent en sens inverse et on se dit qu’avec un mauvais mouvement on peut vite passer sous les roues ! Mais les conducteurs de luge manient l’engin tellement facilement qu’on sait qu’on est entre de bonnes mains. On a passé la descente de deux kilomètres à rire toutes les trois, une expérience typique ici que je vous recommande vivement de faire, c’est beaucoup plus drôle qu’une simple descente en téléphérique ! A la fin du tour, vous pouvez retourner dans le centre de Funchal à pieds en 30 minutes de marche tranquille, ou prendre un taxi.

Prix :

– 25€ pour 1 personne
– 30€ pour 2 personnes
– 45€ pour 3 personnes

 

 

 

Marché de Funchal

On termine notre escapade de 3 jours par un passage au marché municipal de la ville appelé « Mercado dos Lavradores ». Un lieu convivial et coloré, ou l’on peut trouver des fruits typiques de Madère, du poisson frais, des fleurs et des épices. Après avoir sympathisé avec un vendeur qui m’a fait goûter tous ses fruits un par un à l’aide d’une cuillère en bois, me voilà propriétaire d’un Philodrendo. C’est un fruit un peu spécial qu’on peut trouver ici qui à l’aspect d’un concombre, le goût de l’ananas et la texture d’une banane ! C’est un peu déstabilisant à la première bouchée, mais tellement bon que j’ai voulu en ramener un en France pour le faire goûter à ma famille et mes amis.

Pour les fans de foot, vous pouvez également visiter le musée de Crisitano Ronaldo à Funchal car c’est ici qu’il est né, et que sa maman et lui-même habitent. Juste devant il y a une statue à son effigie, et la légende raconte que lui mettre la main au paquet vous porterez bonheur.. Donc n’hésitez pas même si « c’est pas très covid », ahah !

 

 

 

J’espère que cet article vous aura donné envie d’aller découvrir ce petit archipel portugais qui est Madère, ou qu’il vous aura éclairé sur les questions que vous vous posiez sur mes excursions car je sais que vous étiez très nombreux à l’attendre ! Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, je vous conseille le site de l’office du tourisme de Madère qui est très complet ; Visit Madeira.

Et si vous avez des questions, des remarques, ou que cet article vous a simplement bien servit, n’hésitez pas à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir ! En attendant de nouveaux articles, on se retrouve sur Instagram ! 🙂

 

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Daniel juillet 9, 2021 at 10:34

    Bonjour Léa,

    Je te remercie pour ton article intéressant. Finalement tu as pu aller trois jours à Madère et je suis sûr que tu vas retourner plus longtemps avec ton amie. Je ne connais pas du tout cet île mais tu m’as donné envie d’y aller grâce à tes explications et tes très belles photos. La chambre d’hôtel où tu logeais, elle était aussi magnifique.

    À bientôt.

  • Leave a Reply