4 jours dans les Iles Féroé, les incontournables à ne pas manquer

septembre 26, 2022

 

Après un road-trip en Suisse au début du mois, j’ai enchaîné sur une escapade aux Îles Féroé quelques jours après. C’est la compagnie Atlantic Airwaves qui m’a contacté en me demandant si j’étais intéressée de découvrir cette archipel de 18 îles situées dans l’Atlantique Nord, entre l’Islande et l’Écosse. Vous connaissez mon amour et mon envie de découvrir tous les pays nordiques, donc forcément j’ai accepté ! D’autant plus qu’avec les Îles Lofoten, les Îles Féroé se trouvaient en haut de ma bucketliste depuis un petit bout de temps. Pour vous en dire un peu plus sur cet archipel, sachez qu’il ressemble beaucoup à son île voisine, l’Islande. On y trouve les même paysages brutes, l’océan, les plages de sable noir, plus de moutons que d’habitants sur l’île.. La seule différence est qu’ici il n’y a ni glaciers, ni volcans. En revanche, en ce qui concerne le tourisme, les Îles Féroé sont encore très peu connues du grand public. Et les locaux aiment dire que l’archipel est aussi « vide et peu connu » que l’était l’Islande en 2010, il y a 12 ans.

Comme je vous le disais, je suis donc partie avec 3 autres photographes découvrir cette nouvelle destination avec un programme conçu sur-mesure pour explorer l’archipel. Cette compagnie  aérienne relie les trajets entre Paris et les Îles Féroé toute l’année, mais aussi les différentes îles de l’archipel entre elles en hélicoptère.. Je vous en parlerais plus en détails un peu plus bas dans l’article 🙂

 

 

 

Comment aller dans les Iles Féroé ?

Le moyen le plus simple et le plus rapide pour rejoindre les Îles Féroé est évidemment l’avion. Depuis peu, la ligne d’Atlantic Aiwaves propose des allers-retours directs entre Paris et le petit aéroport de Vagar pour 300€/400€ par personne en fonction de la saison.

 

Quand aller dans les Iles Féroé ?

La meilleur période pour partir explorer les Îles Féroé et espérer avoir un peu de beau temps sur place est la période de juin à septembre. Avant et après la la météo risque d’être moins bonne et les températures plus fraîches.

 

Combien de temps partir dans les Iles Féroé ?

D’après moi, une petite semaine sur place permet d’avoir un très bon aperçu de l’archipel. C’est clairement une destination que je conseillerais pour un long week-end de 4 jours ou une petite semaine de 5-6 jours. Comme tous les pays, il y a évidemment énormément de choses à voir et à faire, mais globalement les paysages se ressemblent assez, et l’archipel n’est pas immense non plus.

 

Comment se déplacer aux Îles Féroé ?

Le meilleur moyen pour explorer les l’archipel est sans hésiter la voiture. Comme le tourisme n’en est encore qu’à son début sur l’île, il existe des bus mais pas toujours avec des horaires avantageux. Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de réserver le plus tôt possible votre voiture de location, car il y en a peu sur l’île et elles partent comme des petits pains ! Mais les tarifs restent corrects malgré tout. La quasi totalité des îles sont reliées les une aux autres par des tunnels souterrains et sous-marins, pour ne pas dénaturer les paysages avec des ponts. Pour la petite anecdote si vous empruntez ces tunnels, ouvrez bien les yeux ! Au centre de ces derniers, au moment où vous serez au niveau le plus profond sous l’océan, le plafond des tunnels sera coloré de lumières bleues ! Un petit détail atypique, mais que j’attendais patiemment en ce qui me concerne à chaque fois que l’on entrait dans un nouveau tunnel !

 

Où dormir aux Iles Féroé ?

Durant la totalité de notre escapade, nous avons séjourné au Hilton Garden Inn Faroe Islands Hilton Garden Inn Faroe Islands Hilton Garden Inn Faroe Islandsqui est l’un des meilleurs hôtel de l’île de part son emplacement à 10 minutes à pieds de la capitale et ses 4 étoiles. Ma chambre était spacieuse, et le reste de l’hôtel également. On a dîner un soir à l’hôtel et le menu était délicieux. Puis je ne vous parle pas du buffet sucré/salé du petit-dèj qui est littéralement à tomber.. C’est l’un des meilleurs rapport qualité/prix que vous trouverez sur l’île, je vous recommande vraiment cet hôtel ! Comptez entre 120€ et 200€ la nuit en fonction de la saison ou vous vous y rendez.

PS : j’ai même vu des aurores boréales depuis ma chambre le dernier soir, j’ai partagé une photo à la fin de cet article 🙂

 

D’ailleurs j’en profite pour vous le redire ici, si vous avez l’habitude de réserver vos nuitées sur le site booking.com, il faut absolument que vous passiez par l’application mobile eBuyClub. Elle est complètement gratuite, et vous permet d’avoir 4% de cashback sur chacune de vos réservations. J’ai déjà pu économiser des centaines d’euros en deux ans grâce à cette application. Rien qu’en bonus de bienvenue via ce lien, déjà 6€ tombent dans votre cagnotte sans la moindre réservation ou achat. Puis vous pourrez encaisser votre cagnotte à n’importe quel moment via un virement sur votre compte en banque ou sur votre profil Paypal pour réserver de nouvelles escapades ! En seulement deux ans, j’ai déjà pu récupérer plus de 1500€, c’est que du bonus !

 

 

 

JOUR 1 – Découverte de la capitale Torshavn, tour en hélicoptère et sortie en bateau

Visite de Torshavn

Après avoir atterrit la veille au petit aéroport de Vagar et avoir prit un excellent dîner à notre hôtel Hilton Garden Inn Faroe IsandsHilton Garden Inn Feroe Islands, c’est enfin le moment de partir découvrir l’archipel des Îles Féroé de jour ! On part à pieds de notre hôtel, qui se situe à seulement 10 minutes à pieds de la capitale, Torshavn. A première vue, rien d’incroyable. Pas même les bâtiments. Jusqu’à ce qu’on arrive au port et surtout au quartier gouvernemental, où l’on a l’impression de surgir dans un nouveau monde. On arpente doucement les ruelles qui slaloment entre ces petites maisons colorées en bois, sans en rater une miette. On n’a pas envie de rater un seul détail des toits ou des jardins ! Pour la petite explication, le quartier gouvernemental est vraiment le quartier des ministres. C’est ici qu’ils sont logés et qu’ils vivent. Donc si vous venez visiter ce quartier, chose que je vous conseille ++, ne vous approchez pas trop des fenêtres de manière à respecter la vie privée de ces familles.

On déjeune dans une adresse bien connue des féringiens (les habitants des îles Féroé) : Fiskastykkid, où l’on a très bien mangé, pas très loin de la capitale.

 

 

 

Tour en hélicoptère

Il faut avoir le cœur accroché après le déjeuner, car deux activités de folie nous attendent ! Rendez-vous à l’aéroport de Vagar.. Mais pas pour prendre l’avion, pour faire un tour en hélicoptère ! C’est la même compagnie aérienne qui assure le trajet entre Paris et les Îles Féroé qui assure ceux entre les entre les îles de l’archipel qui ne sont pas reliées par un tunnel. Ce qui fait que les trajets en hélicoptère sont ici considérés comme transport public, et les prix sont plus abordables. Plus abordables pour les locaux, mais aussi pour les touristes ! Contrairement à ce que couterait un vol en hélicoptère en France, ici l’aller-retour entre Vagar et l’île de Mykines coûte moins de 100€ pour 20 minutes. C’est le trajet que l’on a fait, et voir ces falaises et îlots depuis les airs était magique ! Un moment hors du temps où plus personne ne parlait, c’était complètement dingue ! Vous pouvez regarder les vols et les prix proposés directement sur le site de la compagnie Atlantic Airwaves.

Prix : environ 100€ par personne les 20 minutes, à confirmer en fonction de la période choisit

 

 

Sortie en bateau

Après avoir eu un aperçut de l’archipel par les airs, on enchaîne avec la mer avec une sortie en bateau organisée par Seatravel au départ du port de Sorvagur. Une fois sur le petit bateau de pêche, on commence à remonter le fjord et voir différents paysages se dessiner devant nous : le petit village de Bour et sa plage de sable noir, une cascade qui tombe directement dans l’océan Atlantique Nord, des formations en orgue de basalte.. Puis une fois au bout de ce fjord, on découvrir l’un des panoramas les plus connus des Îles Féroé : l’arche de Drangarnir, qui a l’air de flotter au dessus de l’eau. A cet instant, une lumière vient taper sur la roche et sur l’île derrière, j’ai l’impression d’être dans un film. Je vous invite à aller voir ma story à la une sur instagram pour vous en rendre un peu plus compte en vidéo, mais il y a quelques secondes qui étaient à couper le souffle. Je suis vite ramener à la réalité, deux moussaillons commencent à avoir le mal de mer sur le bateau de pêche. Les pauvres vont devoir prendre un peu leur mal en patience, car il nous reste encore un spot à voir et qui est rarement accessible. Il s’agit d’une grotte creusée au coeur des falaises. Elle est plus grande que ce qu’on ne le croit, et après quelques secondes moteur à l’arrêt pour observer la cavité.. Notre capitaine nous montre deux phoques qui jouent dans un coin ! Magique ! Il nous explique que c’est la première fois qu’il en voit ici, il trouve ça complètement dingue lui aussi ! Sur cette belle touche finale, on rentre doucement au port après deux heures de navigation, ceux qui ont le mal de mer sont les plus heureux !

Prix : tout dépend si vous choisissez une sortie collective ou une sortie privée et ce que vous voulez voir, je vous conseille de faire un tour sur la page de Seatravel où tout est bien expliqué !

 

 

 

Point de vue de Nordradalsvegur

Sur le chemin pour rentrer en voiture à l’hôtel, on continue d’en prendre plein les yeux, on est tous scotché à notre fenêtre et on prend des dizaines de photos et vidéos. Erla, notre guide d’Atlantic Airwaves sourit et nous dit qu’elle connaît un spot qui pourrait vraiment nous plaire sur le chemin. Sur le coup on se demande si ça va être un spot « banal » pour les Îles Féroé, mais une fois sur place le seul mot qui sort de notre bouche est : « wow ». Tout est parfait. Il ne manque rien à ce tableau qui représente à la perfection l’archipel des Féroé : les montagnes brutes, l’océan Atlantique Nord, les îlots au loin, les moutons, la route en épingle juste en dessous.. Si je devais définir les Îles Féroé en une seule photo, c’est exactement ce paysage que je montrerais ! C’est absolument un spot incontournable que vous devez voir si vous venez aux Îles Féroé. Il se trouve juste au dessus de Torsahvn, la capitale.

On termine la journée en dînant dans un autre bel hôtel de l’archipel, au restaurant Husagardur de l’hôtel Brandan. Une nouvelle fois, je me suis régalée en tant que végétarienne !

 

 

 

JOUR 2 : Randonnée sur l’île de  et stop à Mikladalur

Randonnée à Kalsoy

Comme je vous le disais au début de l’article, la majorité des îles de l’archipel sont reliées les unes aux autres par des tunnels qui passent sous l’océan. Mais certaines îles dont celle de Kalsoy ne le sont pas, il faut donc prendre le ferry pour la rejoindre. Pour ça, rendez-vous au port de Klaksvik qui se trouve à 45 minutes de route de notre hôtel. Les billets pour la traversées sont à prendre directement sur internet, et seront contrôlés une fois à bord du ferry. Lorsque je monte sur le bateau, je me rends vite compte que c’est le ferry le plus luxueux et le plus propre que je n’ai jamais prit. Les sièges sont incroyablement confortables et les vitres propres. Après tout juste 15 minutes de voyage, nous voilà déjà arrivés sur une nouvelle île ! Mais le voyage n’est pas fini, il faut maintenant prendre un bus qui nous emmène jusqu’au village de Trollanes à l’autre bout de l’île en 20 minutes, tunnel après tunnel. On se rend vite compte qu’il y a très peu de maisons sur cette ici, Kalsoy fait partie des îles le plus isolées et sauvages de l’archipel.

Une fois à Trollanes, c’est ici que la randonnée jusqu’au phare commence. Le guide qui nous encadre est également fermier de père en fils au village, il connaît toutes les anecdotes de l’île qu’il nous raconte le long du chemin. Il nous apprend notamment qu’il y a 15 ans, il n’y avait que 20 habitants sur l’île, et que les maisons passent plusieurs semaines sans soleil en hiver ici. On continue de suivre le sentiers un peu boueux au milieu des moutons, et après 45 minutes de marche on arrive au point culminant de la balade ; au phare de Kallur. Je découvre une vue à 360 degrés sur les hautes falaises environnantes, les fjords et l’océan. On se sent minuscule ! Notre guide local nous explique que depuis peu, on peut également trouver la tombe de James Bond sur ce site.. On regarde autour de nous et distingue au loin ce fameux monument, implanté en 2021 en hommage au dernier volet de la Saga et aux scènes tournées à cet endroit.

Pour être honnête avec vous, ce n’est pas l’activité que j’ai préféré du séjour. Certes le paysages était sublime comme à chaque fois, mais la rando ressemblait plus à une balade qu’à une vraie rando et pour m’être renseignée en amont sur les Îles Féroé il y a d’autres endroits que je serais allée voir d’abord.

 

 

 

Village de Mikladalur

Une petite pause pique-nique et nous voilà de nouveau dans le bus qui nous ramène de Trollanes au port pour reprendre le ferry et retourner sur l’île principale de l’archipel. On fait quand même un petit arrêt sur la route dans le village de Mikladalur, le plus grand village de l’île ! C’est ici que se cache la statue de la femme-phoque, au pied des falaises et au bord de l’océan.

 

 

 

JOUR 3 – Cascade de Mulafossur, village de Bour et surf à Tjornuvik

Cascade de Mulafossur

C’est déjà notre dernier jour dans cet archipel magique des Îles Féroé, notre avion prévu demain matin dans la matinée. C’est un temps libre qui est noté dans notre programme organisé par Atlantic Airwaves aujourd’hui, mais il y a tellement de choses que l’on aimerait voir avant de repartir qu’on est debout aux aurores ce matin ! On décide de prendre la voiture de location pour aller voir des spots repérés la veille que l’on avait tous très envie de voir. Et c’est après une heure de voiture que l’on découvrir en vrai l’un des paysages les plus célèbres des îles Féroé : la belle cascade de Mulafossur. Pas besoin de beaucoup marcher, la chute d’eau est accessible en seulement 5 minutes depuis la route. Et une fois sur place, la magie opère. J’ai l’impression de me retrouver (une fois encore) devant une carte postale grandeur nature. Il ne manque qu’un petit troupeau de moutons pour obtenir le cliché parfait et typique de l’archipel. Je vous conseille vraiment de prévoir un stop à cette cascade si vous prévoyez un voyage aux îles Féroé, car elle fait partie des plus beaux paysages de l’île d’après-moi !

 

 

 

Le village de Bour et sa plage de sable noir

Entre la cascade de Mulafossur et l’aéroport de Vaga se trouve le petit village de Bour et sa plage de sable noir.. Souvenez-vous, on était passé juste devant lors de notre sortie en bateau. On peut même apercevoir l’arche de Drangarnir d’ici. Si vous passez par là notamment en allant à la cascade de Mulafossur, c’est un stop rapide mais sympa à faire. Il faut aller voir la rivière et la plage de sable noir au pied des maisons.

 

 

 

Surf sur la plage de Tjornuvik

On termine le séjour en beauté avec une activité d’exception pour cet après-midi.. le surf ! Je ne savais même pas qu’il était possible de surfer aux Îles Féroé ! On rencontre la team de Faroe Islands Surf Guide implantée sur la plage de Tjornuvik, et le courant passe immédiatement. Kali et Théo, un français tombé amoureux de l’archipel et du surf l’année précédente, nous mettent tout de suite à l’aise dans leur surf house. On se sent comme à la maison ! Après un enfilage de combinaison laborieux et un cours de surf à même le sable.. C’est parti pour rider de la vague dans l’océan à 7 degrés ! Ou plutôt pour boire de l’eau salée. Car on ne l’aurait pas dit depuis la plage, mais une fois à l’eau les vagues sont beaucoup plus puissantes que ce que j’imaginais. J’arrive quand même à prendre 3-4 vagues en étant à genoux sur ma planche grâce aux conseils de Kali et Théo, mais le reste du temps je subis beaucoup et m’épuise en plongeant mes bras dans l’eau pour diriger ma planche et tenter encore et encore de prendre des vagues. Mais j’ai envie d’arriver à me mettre debout et ne lâche pas. Jusqu’au moment où je me rend compte que vague après vague, je n’ai plus la force de me pousser à l’aide de mes bras sur ma planche pour soulever mon corps le temps de la vague. Je me retrouve sans force. A contre coeur je quitte l’océan après plus d’une heure de « surf », mais cela restera mon meilleur souvenir du voyage. Bon sang, j’ai (essayé) de surfer dans l’océan Atlantique Nord aux Îles Féroé !!!

Après l’effort vient le réconfort, je rejoins le reste de la team qui n’a pas voulut aller à l’eau ou qui est sorti plus tôt, dans le bain nordique brûlant. Kali nous apporte des bières, et on passe ce dernier moment du séjour tous ensemble à rire et se remémorer les meilleurs moments du voyage. J’aurais pu rester là des heures, à regarder les vagues s’échouer sur la plage de sable noir et le coucher de soleil oranger les falaises au loin.. Je suis d’ailleurs la dernière à sortir, mais la faim m’appelle et l’équipe du Surf Guide nous avait préparé des bagels délicieux qu’on a dévoré. Encore merci à Kali et Théo pour leur patience, je garde le souvenir d’un moment incroyable !

 

 

De retour épuisés à l’hôtel, l’archipel nous offre un joli cadeau d’au revoir pour cette dernière soirée avec une aurore boréale immense que je regardais depuis mon lit, rideaux ouverts..

 

Clap de fin pour cette escapade nordique de 4 jours, où on a eu la chance d’avoir du soleil tous les jours, ce qui est rare aux Îles Féroé ! Merci encore à Atlantic Airwaves de m’avoir invitée à découvrir cet archipel fabuleux que je peux enfin cocher sur ma bucketlist, merci aussi à Julien, Erla, aux trois autres photographes qui étaient avec moi d’avoir rendu ce séjour inoubliable autant en terme d’activités, d’expériences et de fou-rires. Je reviens en France avec des souvenirs plein la tête dont le surf qui était clairement un moment hors du temps (si vous ne l’aviez pas compris précédemment ahah).

Si vous voulez revoir ma petite escapade avec plus de photos et vidéos, rendez-vous dans mes story à la une sur Instagram ! Et si vous avez des questions, des remarques, ou que cet article vous a simplement bien servit, n’hésitez pas à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir ! 🙂 Puis si vous voulez en savoir plus sur mes autres escapades en Europe, il suffit de cliquer ici 🙂

 

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Daniel octobre 7, 2022 at 9:46 am

    Bonjour Léa,

    Je te remercie pour ton article intéressant. Je ne connais pas du tout les îles Féroé mais d’après tes photos, ça a l’air magnifique. J’adore tes articles et continues comme ça.

  • Reply Anne décembre 17, 2023 at 9:28 am

    Bonjour super article merci, on envisage un train/ferry trip cette été en famille, j’étais parti sur les lofoten mais du coup j’hésite avec les féroé. Qu’en pensez vous sachant que l’on est fan de randonnée et superbe paysage, que nous louerons une voiture env une semaine sur place (lofoten ou féreo) et que prévois une semaine de trajet à l’aller et une autre au retour. Merci beaucoup

    • Reply leadorablee décembre 21, 2023 at 11:20 am

      Bonjour Anne,

      Merci beaucoup pour les compliments ! Je dirais les Lofoten, qui font partis des plus beaux paysages que j’ai eu la chance de voir dans ma vie 🙌🏻

    Leave a Reply