Découvrir Bacalar, la lagune aux 7 couleurs – Mexique

mai 8, 2019

 

Après 3 jours d’exploration à Tulum et deux heures de route, nous voilà arrivés à Bacalar en fin d’après-midi. Ce petit village situé au sud-est du Yucatan est surnommé la lagune aux 7 couleurs, et vous allez très vite comprendre pourquoi ! Les habitations sont bordées par une lagune d’eau douce, qui donne sur la mer des Caraïbes via un canal. Et comme partout dans la région, on y trouve des cenotes ! Sauf qu’ici, au lieu d’être au milieu de la terre, on les trouve dans la lagune.. Ce qui donne différents points de profondeur, et donc différentes couleurs de bleu ! Au programme ? Deux jours de panoramas paradisiaques, et de farniente au soleil. Pour éviter de courir partout, on a choisit de dormir au même endroit pour nos deux nuits ; à l’hôtel Balché. Il ne possède pas d’accès direct à la lagune, mais comme on comptait bouger ça n’a pas d’importance ! Ça fera des pesos d’économisés pour les sites qu’on compte visiter. La chambre était grande et propre, et le quartier très calme.

 

Restaurant Mango y Chile

Comme il est déjà tard, on préfère découvrir le centre ville en cette fin d’après-midi. Le village est beaucoup plus vivant que ce que je pensais, et le centre ville est très animé à la nuit tombée ! Comme premier restaurant, on teste le Mango y Chile. Il est situé un peu à l’écart du centre, mais il possède une vue sur la lagune, et un calme incomparable. Les produits proposés sont végétariens, et les boissons dites organics. Sachez que le burger végétarien fait des ravages, et certains viennent ici rien que pour ça ! Mais comme je ne suis pas très burger, j’ai plutôt opté pour du guacamole qui était à tomber ! Je me demande même si on n’en a pas reprit tellement il était bon.. Ici, il faut d’abord faire sa commande au comptoir, payer, puis aller s’asseoir. Il faut aussi penser à débarrasser votre table à la fin du repas, en triant les déchets dans les bonnes poubelles.

 

 

Jour 1 – Cenote Cocalitos, et sortie en bateau sur la lagune

 

Restaurant Selva

Au Mexique, le petit-déjeuner est rarement compris dans le prix de la chambre, la plupart n’en font même pas. Il faut donc essayer de trouver de bonnes adresses où déguster le premier (et plus important) repas de la journée. Notre choix se tourne vers le restaurant La Selva, pas très loin de notre hôtel. Le cadre est sublime avec vue sur la lagune, et l’accueil est en français ! Pain perdu, fruits frais et boisson chaude, c’est tout ce qu’on voulait !

L’établissement est ouvert de 9 heures à 14h30.

 

 

 

Cenote Cocalitos

Pas besoin de payer un hôtel hors de prix à Bacalar, puisqu’il existe de nombreux bains municipaux (appelés balnéo) où vous pouvez vous baigner et profiter des accommodations comme transats ou hamacs, contre quelques pesos. Mais après avoir vu une photo sur le blog de Manon, mon choix s’est confirmé pour le cenote Cocalitos. Donc sur les coups de 10 heures, nous voilà sur place, avec quelques locaux qui profitent du cadre en famille avant que les touristes ne débarquent. Les lieux sont bien entretenus, et aménagés avec hamacs et balançoires dans l’eau. On trouve aussi des stromatolites au milieu de l’eau claire, qui subliment le paysage et lui donne un charme particulier. Ce sont des organismes vivants millénaires très fragiles , qui ressemblent à de gros rochers. Mais interdit de les toucher, il faut les préserver..

 

 

Je n’ai jamais vu une eau aussi claire de toute ma vie qu’au cenote Cocalitos. La plage est peu profonde, et vous pouvez vous aventurer au large sans avoir peur de ne plus avoir pieds.. Un vrai petit coin de paradis ! Je vous conseille d’arriver assez tôt sur place (vers 10 heures), pour profiter du cadre sans une horde de touristes qui arrivent aux alentours de 11 heures/midi. Pensez également à prendre de la crème solaire bio, pour protéger et conserver la lagune et les stromatolites. Si vous avez soif ou un petit creux, un petit restaurant et disponible, ainsi que des toilettes.

Prix de l’entrée : 35 pesos par personne (1,80€)

 

 

 

Restaurant Los Aluxes 

Après avoir bien profité de ce petit bout de paradis, on part à la recherche d’un restaurant pour l’heure du déjeuner. On tombe sur Los Aluxes, un restaurant réputé sur les réseaux sociaux pour son cadre et sa déco incroyable. Il y a un peu de monde sur place, mais le personnel est aux petits soins et le prix des plats correct. Si vous voulez passer une journée ici pour profiter des terrasses en bois et accommodations, je pense qu’il faut arriver tôt ! Certains conseillent de venir prendre le petit-déjeuner ici pour avoir les meilleures places, d’autres racontent qu’il n’est pas possible d’en profiter avant 12:00 si vous ne dormez pas à l’hôtel.. Si vous avez plus d’infos, n’hésitez pas à les partager en commentaires !

 

 

Tour en bateau sur la lagune

Pour l’après-midi, c’est un tour en bateau dans la lagune qui est au programme. Comment résister à la découverte du lagon par la mer ? Rendez-vous au petit port principal, situé dans une impasse au niveau du centre ville. Un homme nous annonce qu’il faudra payer 250 pesos chacun (12,50€), pour embarquer à bord. Nous payons la somme demandée, en pensant partir immédiatement faire la sortie tous les deux. Puis 3 françaises nous rejoignent, et demandent elles aussi le prix pour un tour de bateau. Le discours de l’homme change, il leur demande 500 pesos chacune pour un départ immédiat avec nous, ou 250 pesos, mais il faudra attendre 3 personnes supplémentaires.. Après quelques minutes de négociation et des touristes qui n’arrivent pas, l’homme fini par accepter de partir tout de suite pour seulement 250 pesos chacune.. Comme quoi, il faut toujours essayer de négocier, parfois ça fini par payer !

On démarre notre tour en bateau à seulement 5, avec l’impression d’être des privilégiés ! Le premier arrêt est pour le cenote negro, profond de plus de 100 mètres ! Et ici pas d’eau claire, mais un immense trou d’eau sombre au milieu de la lagune.. Je préfère rester à bord pour celui-là, et regarder les autres se baigner. Il y a même un petit muret où certains plongent, un petit coin convivial ! Il est aussi possible d’y accéder depuis les terres, contre quelques pesos seulement. Une fois tout le monde de retour à bord, on s’arrête un peu plus loin où l’eau est transparente, puis on passe devant le cenote Cocalitos vu ce matin ! C’était plus joli vu de la terre, que de la mer je trouve.. En plus, il y a des dizaines de touristes supplémentaires à cette heure ci ! Puis ensuite, on longe un immense banc de sable aux airs de paradis. On reste tous bouche bée face à ce spectacle ! L’eau est d’une couleur irréelle, on à qu’une envie : se jeter à l’eau. Mais apparemment, il n’y a pas de stop prévu ici.. Dommage. Le capitaine nous fait découvrir l’île aux oiseaux un peu plus loin, en veillant à ne pas s’approcher trop près pour ne pas les déranger. Le paysage est sublime, et les oiseaux si nombreux ! L’île porte vraiment bien son nom !

 

img_3085

 

 

Le dernier spot est le plus attendu : le canal des pirates (canal de los piratas en espagnol).  Ce petit canal a été créée par les mayas, puis utilisé par les pirates qui voulaient se rendre sur les terres depuis la mer des Caraïbes. Déjà une dizaine de bateaux de touristes se trouvent sur place, gâchant un peu l’effet de surprise. Un immense bateau en béton trône devant le canal, où les plus courageux s’amusent à sauter. Mais attention, il faut faire un peu d’équilibre pour arriver au bout, car l’intérieur est complètement vide contrairement à ce que l’on peut croire ! On découvre le canal de plus près, et on en prend plein les yeux.. L’eau est turquoise et laiteuse.. On dirait la même texture que les Kawasan Falls aux Philippines.

Ne repartez pas d’ici avant d’avoir fait un bain maya, l’argile présente sous vos pieds possède des dizaines de bienfaits, et vous repartirez avec la peau toute douce ! Et si vous sentez une odeur d’œuf pourrit autour de vous, c’est tout à fait normal. C’est en fait l’odeur du souffre, qui est justement très bon pour la peau !

 

 

 

Pizzeria Bertilla

Retour sur la terre ferme après de deux heures de balade en mer. Un rapide passage à l’hôtel, et nous voilà de nouveau en ville. Pour ce soir, c’est une pizzeria qui est au programme ! Et pas n’importe laquelle, car c’est celle qui nous a été le plus conseillé, et qui a les meilleurs avis sur Tripadvisor : la pizzeria Bertilla ! On arrive juste à temps pour prendre la dernière table, les suivants doivent faire la queue dehors. Et pourtant, il est tout juste 20 heures.. Les commandes sont prises rapidement, et les pizzas sont vite servies ! On a bien fait de suivre ces conseils, on s’est régalés ! Enfin, ce n’était pas aussi bon que des vraies pizzas italiennes, mais elles étaient très bonnes. Vous pouvez même demander à les emmener avec vous si vous ne finissez pas !

Vous l’aurez compris, si vous voulez être sûr d’avoir une place dans ce restaurant pendant votre séjour à Bacalar, il faudra réserver ou venir tôt.

 

 

Jour 2 – Los Rapidos Lagoon Club

 

Enamora, l’adresse à ne pas rater

Deuxième et dernier jour à Bacalar, le temps passe trop vite en voyage ! Même si le petit-déjeuner de la veille était délicieux, on voulait tester une nouvelle adresse : Enamora. Et quelle découverte ! Avocado toast, omelette, granola, brownie, smoothie.. Je ne sais plus où donner de la tête et j’ai envie de tout commander ! L’attente après la commande a été un peu longue, mais ça en valait la peine ! Je vous conseille cette adresse à 200% si vous êtes sur Bacalar !

 

 

 

Los Rapidos Lagoon Club

Après avoir littéralement dévoré notre petit-déjeuner, on s’éloigne un peu de Bacalar pour trouver le fameux Lagoon Club de Los Rapidos. Je vous l’accorde, ce nom avec le mot « Club » dedans ne fait pas rêver au premier abord, et l’on s’imagine presque un parc aquatique. C’est un peu le même principe, mais version naturel ! Los Rapidos est en endroit où la lagune se resserre, pour former un petit courant, de moins d’une dizaine de mètres de large. Sur la nationale 307, une grande pancarte indique la direction des lieux. Mais il faudra que vous fassiez demi-tour, car l’entrée se trouve de l’autre côté de la route.. Pas très pratique mais faisable vous verrez ! A l’entrée du restaurant, il faudra payer un droit d’entrée avant de pouvoir profiter des lieux, ouverts à partir de 9 heures.

Il est 10 heures lorsqu’on arrive, est on est quasiment seuls sur place. La couleur de l’eau est incroyable, on en perd nos mots.. Ça paraît irréelle ! Impossible de rester en place, on descend le long du rapide et on découvre des hamacs au dessus de l’eau, des transats, des lits, un plongeoir.. Encore un petit trésor de Bacalar !

 

 

Le but de Los Rapidos est de passer du bon temps, et surtout de vous faire porter par le courant le long du rapide. On a tellement aimé cet endroit, qu’on y a passé quasiment la journée entière ! Je vous conseille de vous installer sur le lit double à droite en entrant dans le domaine, près de la structure en bois. Vous aurez la meilleure place et le coin  le plus calme pour profiter de cette journée ! Une fois encore, n’oubliez pas votre crème solaire bio pour préserver la lagune !

Ps : ici aussi il y a des stromatolites.. Ceux sur la droite sont piétinés à longueur de journée par les touristes qui n’y font pas attention ! Mais ceux sur l’autre rives sont en très bon état, donc préservons-les !

Prix de l’entrée : 100 pesos par personne (5€)

 

 

 

Adieu lagune de rêve et mer des Caraîbes.. Notre road-trip continu, direction maintenant Calakmul, Campeche et Mérida, à l’ouest de la péninsule !

En attendant les articles, on se retrouve sur instagram 🙂

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply