La cascade de Sillans, c’est l’occasion d’observer deux cascades pour le prix d’une !

 

Sillans-La-cascade est une petite commune française située dans le Var, à une trentaine de kilomètres de Draguignan. Même si ce petit village est très joli et ses 700 habitants très gentils, ce ne sont pas ces raisons qui en font un lieu incontournable si vous êtes de passage. Comme son nom l’indique, les gens viennent ici pour admirer sa cascade d’environ de 42 mètres de haut. C’est d’ailleurs de cette chute d’eau que vit principalement le village. Il s’agit des plus hautes chutes du Var ! Pour les plus curieux, c’est la rivière de la Bresque qui se jette des falaises, et cette beauté de la nature fait à présent partie des sites protégés qu’on l’on veut protéger.

Il y a deux ans, j’ai vu passer une photo de cette cascade sur les réseaux sociaux. Après de rapides recherches sur mon meilleur ami Google, j’ai découvert que cette dernière se trouvait en France, et surtout pas très loin de la côte d’Azur, où je travaille l’été. Quelle aubaine ! Malheureusement, j’avais toujours un imprévu et devais annuler ma petite escapade ; entre planning chargé, bouchons et mauvais temps, difficile de trouver ma journée idéale en pleine saison estivale ! Finalement, après des mois d’attentes, j’ai enfin réussit à organiser ma petite sortie à Sillans, et à admirer ses cascades..

 

Comment s’y rendre ?
Pour commencer, la commune n’est pas difficile à trouver, surtout si vous avez un GPS ou une application de localisation. Pour ceux qui marchent plus à l’ancienne, elle se trouve à u ne vingtaine de minutes du lac de Sainte Croix aux gorges du Verdon, ou alors à 30 kilomètres de Draguignan. Il y a rapidement des panneaux, et la route pour y accéder n’est en rien compliquée ! Une fois sur place, deux possibilité s’offrent à vous : admirer la cascade à seulement quelques mètres grâce à un belvédère aménagé, ou descendre le long de la rivière, et ainsi pouvoir profiter de la rivière pour vous baigner, et ainsi marcher jusqu’à une seconde cascade cachée..

 

La vue du belvedère :
C’est la solution de simplicité, mais aussi celle ou l’on pourra admirer la cascade de plus près. Pour cela, il faudra vous garer au parking payant à l’entrée de la ville, avant de passer le pont en pierres. Ensuite, il suffira de longer la rivière en empruntant le petit chemin de terre. Pas besoin de faire des kilomètres, il me semble que 400 mètres séparent le parking du belvédère. En une dizaine de minutes vous serez sur place, à admirer la chute d’eau de haut en bas ! Bien que ce ne soit pas une sortie très sportive, il y aura néanmoins quelques marchent à descendre, puis à remonter ! Mais c’est une jolie vue qui vaut le détour, on y voit la cascade dans son intégralité, ainsi que la sublime vasque d’eau en son pied, d’un bleu laiteux..

 

7518818928_img_0388-1

 

 

L’accès à la rivière :

Il existe un autre chemin, pour découvrir un nouveau point de vue de la cascade, et pouvoir profiter de la rivière. Il faudra vous garer au parking à la sortie de la ville, près des remparts. Si je me souviens bien, il s’appelle « parking de la cascade ». Il faudra ensuite emprunter le chemin entre les oliviers puis suivre les panneaux d’indications. C’est un sentier calme, au milieu des champs et des arbres centenaires. Le trajet est un peu plus long que pour le belvédère, comptez entre 15 et 20 minutes de marches. Si vous avez plus de temps devant vous, je vous conseille fortement cette option, pour pouvoir découvrir la rivière de plus près, et même pouvoir vous y baigner ! Il y a quelques années, il était même possible d’accéder au bassin au pied de la cascade et de s’y baigner. Malheureusement, en raison de risques chutes de pierres et d’effondrement, l’accès à été interdit, et d’énormes barrières et grillages ont été mis en place. Comme ces dernières étaient abîmées (pour ne pas dire arrachées) par d’autres visiteurs, j’ai réussit à me glisser entre les barreaux à mes risques et périls ! Heureusement, aucune pierre ne m’est tombée dessus et j’ai pu approcher la vasque de plus près. Et quelle merveille vue d’en bas ! Le temps semblait s’être arrêter, et j’étais la seule à en profiter !

 

7650995024_img_5948-1

7650995024_img_5983-1.jpg

7650995024_img_5949-1

 

Mais au moment de ressortir par le chemin interdit, je suis tombée sur trois hommes de la maintenance du site, en train d’essayer de réparer l’une des barrières. Ils ont été assez surpris de me voir ici, et après m’avoir aidé à passer dans le dernier grillage, m’ont souligné qu’il est normalement interdit de passer par ici, à ne pas recommencer à l’avenir. Pour dissuader les plus escaladeurs, sachez qu’il y a des gardes qui tournent et surveillent les lieux afin d’éviter la fraude. On m’a même dit qu’ils donnaient des amendes ! Si j’avais su cela plus tôt, je n’aurais pas fait mon aventurière et je me serais contentée de rester du côté de la rivière.

C’est d’ailleurs ce que j’ai fait ensuite. j’ai descendu le sentier qui longe la rivière, comme envoûtée par cette ambiance tropicale. D’énormes racines de troncs d’arbres noyée dans ces petites gorges sauvages couleur émeraude, comment résister à cette envie qui vous pousse à aller toujours plus loin !

 

image-2

7585941232_img_0307-2

7650995024_img_6028-2

7650995024_img_6073-2

7650995024_img_6069-2

 

Or, le sentier se complique un peu à un moment donné, et je me retrouve à escalader une pente quasiment à 4 pattes ! C’est à ce moment là que je suis bien contente d’avoir des baskets aux pieds ! Puis soudain, je remarque un bruit d’eau qui tombe, qui ressemble à une cascade. Je décide d’aller voir de mes propres yeux ce que j’entends, et prends le sentier qui descend droit dans la pente, sur la gauche. Et là, j’en perds la voix. Cette cascade est encore plus belle que la première. Et aucune barrière ou interdiction de baignade ici ! D’après ce que j’ai compris, il y a (très) peu de personnes qui connaissent cette seconde chute d’eau, et la plupart se contentent d’admirer la première. Je vous partage donc se bon plan avec plaisir ! Mais s’il vous plait, prenez soins des lieux et de la nature. Gardez vos papiers pour vous et ne marchez pas en dehors des sentiers..

 

img_9786-2

7650995024_img_6040-2-106090862-1531130730776.jpg

 

Quelques conseils : d’après le retour d’autres visiteurs, j’ai compris que profiter de la rivières et de ces petites gorges au mois de juillet et au mois d’août n’était pas forcément agréable pour tout le monde. Il y a énormément de monde, beaucoup de bruit ainsi que beaucoup de déchets sur place. Si vous avez donc l’occasion d’y aller en hors saison (mais, juin, septembre, octobre), vous arriverez mieux à vous imprégnez des lieux et à en profiter ! Ensuite, si vous comptez vous rendre jusqu’à la seconde cascade située plus bas, prenez des baskets car le chemin possède des passages est vraiment très escarpés et il est facile de se tordre la cheville avec une seconde d’inattention.

J’espère avoir répondu à toutes vos questions et interrogations dans cette article. Et vous, êtes vous déjà allé à la cascade de Sillans ? Avez-vous trouvé la seconde cascade ? 🙂

 

PS : n’oubliez pas qu’il est possible de vous abonner à mon blog si vous en avez envie, et ainsi de recevoir un mail de ma part une fois par mois pour vous avertir de tous mes nouveaux spots et bonnes adresses publiés sur le blog ! Sinon comme d’habitude, on se rejoint sur instagram ! 🙂

 

3 Replies to “La cascade de Sillans, c’est l’occasion d’observer deux cascades pour le prix d’une !”

  1. Bonsoir,
    Tes articles me plaisent beaucoup et ça donne très envie de voyager dans ces endroits. Le dimanche 29 juillet dernier, j’étais allé passe la journée à Sillans la Cascade, j’étais allé voir la cascade qui est magnifique, dommage qu’on ne peut pas se baigner car il faisait tellement chaud que ça donnait envie de se baigner. J’habite dans le Var et les Alpes-Maritimes et si un jour tu viens dans le coin peut-être qu’on pourra se voir. Continue par partager tes voyages.

    1. Bonjour Daniel,
      merci beaucoup pour le compliment !

  2. Nous avons comme toi, découvert cette cascade par hasard, et quel hasard ! L’endroit est juste splendide, magnifique !
    Nous en avons profité comme toi hors saison et c’est le pied (on a même tenté le saut sur haut de la cascade !)
    En tout cas bravo pour ton blog, il est vraiment génial !

Laisser un commentaire