La Gouille de Salin – Tignes

 

La commune de Tignes est située en Savoie, et plus précisément en Haute-Tarentaise. Cette dernière est connue pour être une station de ski réputée implantée à plus de 2000 mètres d’altitude, avec la particularité d’avoir un glacier (la Grande Motte). Ici, il est donc possible de skier quasiment toute l’année ! Ce village de montagne est en réalité dispersé en plusieurs hameaux, plus ou moins proches les une des autres et à des altitudes différentes.. Il y a Tignes le Lac, Tignes le Lavachet, Tignes le Val Claret, Tignes les Brévières, et Tignes les Boisses.

La montagne attire de plus en plus de monde durant les vacances d’été, et l’on comprend pourquoi ! L’air pur, les grands espaces, les cascades, les lacs, les rivières les sommets.. Et tout ça loin de la foule et des bouchons ! Grâce à ces stations qui développent de plus en plus leur activités estivales, vous pouvez trouver toutes sorte de loisirs et pour tous les âges ; randonnée, vélo, baignade, tir à l’arc, équitation, golf.. Mais je suis ici pour vous parler de la Gouille de Salin, un coin secret paradisiaque sous les arbres, encore connu de peu de personnes..

 

 

Comment accéder à la Gouille de Salin ?

L’accès à ce lieu insolite n’est pas compliqué, et ne nécessite que quelques minutes de marche ! Comptez environ 20 minutes pour vous y rendre.

Pour commencer, il faut vous rendre à Tignes le Lavachet. Pour être un peu plus précise, une fois que vous avez passé le panneau « Tignes » à l’entrée de la station, prenez la première sur votre gauche. C’est une route qui descend légèrement au milieu de plusieurs chalets et à côté d’un télésiège. Ensuite, la route remonte, et tourne à droite. C’est ici que le sentier balisé commence ! Il faudra donc vous garer dans le coin si vous êtes en voiture, il y a quelques places gratuites situées un peu plus haut. Le sentier n’est pas très voyant, il faut se diriger vers ce pilonne en ferraille pour le découvrir.

 

 

Le chemin descend legèrement le long de la montagne, au milieu d’un décor incroyable. Des hautes herbes, des fleurs, une rivière, et le lac du Chevril dans le fond. D’ailleurs, pour les amateurs de fleurs, vous aurez la chance de trouver un nombre inimaginable de fleurs sur votre route, et en plus vous saurez leur nom ! Car la commune de Tignes met en place chaque été de petites fiches le long du chemin répertoriant ces dernières. Un sentier botanique complètement naturel, protégé et en plein air !

 

 

Ensuite, vous allez vous trouver face à un croisement, vous proposant le Lavachet du haut, ou bien le Lac de Tignes, et la Gouille de Salin. Evidemment, à chaque fois il faudra prendre la direction de « la Gouille de Salin ». Il faut toujours choisir le sentier qui continue tout droit ! Na pas descendre sur la gauche, ni monter sur la droite. Et après quelques minutes sous les arbres, vous voilà arrivé ! Il ne vous reste plus qu’à admirer ce petit coin de paradis, et pourquoi pas essayer de vous y baigner.. Mais attention, l’eau est vraiment très froide, même en été !

 

 

Je vous conseille fortement de ne pas arrêter votre balade ici si  vous avez encore un peu de temps devant vous ! Car ce bassin d’eau turquoise coule ensuite le long de la roche et de la montagne, se transformant en cascade avant de finir dans le lac du Chevril. Pour pouvoir admirer cette fameuse chute d’eau, il faudra retourner sur vos pas, et emprunter le même chemin que vous avez pris pour venir jusqu’ici. Mais au premier croisement, choisir le sentier sur votre droite (donc à gauche en descendant), indiquant la cascade ou alors le lac du Chevril. C’est donc après 10-15 minutes de marche supplémentaire et un panorama encore exceptionnel que vous allez  arriver à destination. Vous allez devoir vous tordre le cou pour essayer d’apercevoir le sommet de la cascade.. Car elle est très haute ! Elle porte d’ailleurs le surnom du « voile de la mariée » par la forme qu’elle prend sur la roche.

 

 

 

Conseils :

  • si vous voulez voir cette Gouille de Salin ensoleillée, je vous conseille de venir sur place entre 11h et 15h.
  • Pensez à respecter la nature, en ne cueillant pas de fleurs et en restant au maximum sur les sentiers en terre.
  • Si vous aimez marcher, je peux vous proposez une plus longue randonnée, que j’aime faire et qui est tout aussi belle ! Le départ peut se faire de Tignes, ou bien de Val d’Isère (ce que je fais).

En partant de Val d’Isère : rendez-vous à la Daille, à l’entrée de Val d’Isère. Vous pouvez garer votre véhicule gratuitement sur le parking du funiculaire. Dirigez-vous ensuite vers le funiculaire, puis le restaurant les Tuff et enfin les télécabines de la Daille. Regardez sur votre gauche un peu plus loin, vous apercevrez une cabane en bois qui sert de chronométrage pour les compétitions de ski l’hiver. Il faut vous rendre juste à droite de cette dernière, et trouver un petit sentier sur la droite dans les arbres. Ensuite vous n’avez qu’à suivre ce dernier jusqu’à une immense plaine à plat appelée « plateau de Tovière ». Continuez toujours tout droit, en passant derrière une seconde petite cabane. Ici vous retrouverez un sentier qui redescend sur Tignes, avec vue sur le lac ! Ensuite reprendre le chemin vers la Gouille d’eau puis la Cascade, et continuez vers Val d’Isère. Vous longerez le lac du Chevril d’un bleu incroyable, avant d’arriver de nouveau à la Daille.. Et voilà ! Cette randonnée dure environ 3 heures, mais c’est une des plus belles que je connaisse !

En partant de Tignes : faire la même chose que pour Val d’Isère, mais en partant du chemin menant à la Gouille d’eau, au Lavachet.

 

 

Voilà pour cet article ! J’espère vous avoir aidé au maximum et avoir répondu à vos nombreuses questions 🙂 Comme d’habitude on se retrouve sur Instagram ! 🙂

One Reply to “La Gouille de Salin – Tignes”

  1. Merci beaucoup de m’avoir fait connaître cet endroit magnifique. Si un jour je vais en Savoie, peut-être que j’irais faire un tour dans cet endroit magnifique. Continues comme ça à nous présenter de magnifiques endroits de la France et d’ailleurs.

Laisser un commentaire