Les 10 cascades à ne pas rater en Islande

 

L’Islande, surnommée l’île volcanique, est aussi le pays des cascades. En effet, il en existe des centaines sur le territoire, elles sont innombrables ! Il y en a de toutes les tailles et de toutes les formes. Pour tout vous dire, de nouvelles chutes d’eau se forment chaque année, avec la fonte des glaciers ! Il est donc difficile de toute les localiser, et de les compter.

Quand je parle des cascades à ne pas rater, tout dépend de ce que vous avez prévu de faire en Islande ! Si vous êtes sur le territoire le temps d’un weekend ou de quelques jours seulement, vous n’allez pas aller à l’autre bout du pays pour voir une seule cascade ! En revanche, si vous passez non loin des points de localisation de ces dernières, je vous conseille fortement de faire un petit détour, vous ne serez pas déçu ! En plus, ces merveilles de la nature sont gratuites d’accès, vous ne débourserez pas le moindre euros pour les observer ! Hormis peut être un parking de temps en temps pour quelques centimes, mais la plupart ne sont pas payants.

 

1. Gulfoss

Gulfoss signifie chute d’or en islandais. Et l’on comprend pourquoi si l’on visite ce site durant une journée ensoleillée ! La puissance de la cascade fait voler de minuscules particules d’eau dans les airs, qui, en entrant en contact avec les rayons du soleil, viennent briller comme des paillettes ! En réalité, Gulfoss est une succession de deux chutes d’eau. La première n’est pas vraiment impressionnante, tandis que la deuxième mesure plus de 30 mètres de haut, et 70 mètres de large ! Cette chute d’eau fait partie des cascades les plus populaires d’Islande, si ce n’est pas la plus connue !

Localisation : elle se trouve non loin des sites Pingvellir et Geysir, ce qui leur vaut le nom de Cercle d’Or, les trois réunis. Elle est très facile à trouver et est indiquée par des panneaux. Elle est tout proche de la route 1, à environ une heure et demi de la capitale Reykjavík. Pas besoin de 4×4.

 

IMG_6070

IMG_6071

IMG_6072

 

 

2. Seljalandsfoss

Il s’agit d’une des cascades les plus atypiques d’Islande, puisque qu’il est possible de l’admirer sous tous les angles ! Aussi bien de face que de côté, et même de derrière ! Car oui, il est possible de l’admirer de l’intérieur, en passant derrière celle-ci. Un petit chemin est prévu pour ça mais attention, vous n’en ressortirez pas sec ! Vous vous ferez forcément éclabousser, prévoyez donc un imperméable pour vous protéger. Elle mesure 65 mètres de haut, et tombe dans un bassin, avant que l’eau ne continue son chemin par une rivière.

Localisation : il faudra se rendre dans le sud de l’île pour la trouver, juste avant le village de Skogar. Elle est facilement repérable depuis la route 1. Pas besoin de  4×4.

 

IMG_6091 - Copie

IMG_6090 - Copie

jhgh - Copie

 

 

3. Skogafoss

Skogafoss fait partie des cascades les plus connues et des plus visitées en Islande, grâce à son accessibilité facile, et à sa taille impressionnante. Elle mesure plus de 60 mètres de haut, et 25 mètres de large. C’est en fait la rivière de Skoga qui tombe des falaises, pour ensuite continuer son chemin plus bas et finir dans la mer d’Islande. On peut l’approcher et l’observer d’en bas, mais aussi du sommet, en grimpant des marches sur la droite de la chute.

Localisation : dans le sud de l’Islande, à côté du village de Skoga, quelques kilomètres avant la ville de Vik. Pas besoin de 4×4.

 

IMG_6098

IMG_6099

IMG_6100

 

 

4. Svartifoss

Cette chute d’eau n’a pas gagné sa renommée grâce à sa taille ou sa hauteur, mais pour ce qui l’entoure. En effet, de nombreuses orgues basaltiques se sont formées tout autour de cette dernière, ce qui rend le lieu unique, voir même un peu magique. Surtout quand on sait que la plupart des islandais croient aux trolls, aux fées, et autres personnages magiques ! La cascade se trouve au milieu des arbres et d’une végétation abondante, comme un oasis au milieu du territoire volcanique et non loin des glaciers.

Localisation : cette cascade se situe au sein du parc national Skaftafell, au sud de l’île. Plus précisément à coté du glacier de Vatnajokull. Une fois sur le parking, il vous faudra emprunter un chemin en forêt pendant une bonne vingtaine de minutes. Vous croiserez une autre cascade sur le chemin, mais Svartifoss est la deuxième. Pas besoin de 4×4.

 

IMG_6131

IMG_6132

IMG_6133

 

 

5. Dettifoss

Si vous êtes de passage dans le nord de l’île, vous devez absolument faire un détour par Dettifoss. Il s’agit de la chute d’eau la plus puissante d’Europe. Elle mesure 44 mètres de haut pour 100 mètres de large, et possède un débit impressionnant de 200m3 par seconde ! Ce qui équivaut à remplir plusieurs piscines olympiques en quelques secondes ! Avant d’arriver à la cascade, il faut marcher une vingtaine de minutes. Et pourtant, dès les premiers mètres de marche on peut entendre les trombes d’eau tomber, croyant qu’elle se situe tout près. Il est possible de s’approcher très près de cette dernière, et d’essayer d’apercevoir son gouffre. Elle est vraiment très impressionnante, et fait même presque peur !

Localisation : au nord de l’île, non loin du lac Myvatn. Depuis la route 1, puis par la route 862. Pas besoin de 4×4.

 

IMG_6259 - Copie

IMG_6251

IMG_6252

 

 

6. Selfoss

Située seulement à 500 mètres en amont de la cascade de Dettifoss, peu de touristes se donnent la peine de parcourir cette distance supplémentaire. Certains même ne savent même pas qu’une autre chute d’eau existe quelques mètres plus haut ! C’est un site beaucoup moins fréquenté, où vous aurez l’avantage d’être très peu nombreux sur place. La forme de cette chute d’eau rappelle un peu celles du Niagara, en moins impressionnante bien sur. L’eau suit ensuite son cours au fond d’un canyon, pour allez se jeter dans celle de Dettifoss.

Localisation : au nord de l’île, non loin du lac Myvatn. Depuis la route 1, puis par la route 862. Pas besoin de 4×4.

 

IMG_6254

IMG_6253

 

 

7. Aldeyjarfoss

Une des plus belles cascades que j’ai pu voir durant mon voyage en Islande, si ce n’est pas ma préférée ! Comme pour Svartifoss, ici aussi on retrouve des orgues basaltiques autour de la chute d’eau. Le lieu est plus difficile d’accès, ce qui rend la découverte de cette cascade incroyable ! Le site est très peu visité, mais tellement beau à observer. Vous pouvez regarder la cascade d’en haut, ou alors descendre un peu plus bas en passant par les rochers.

Localisation : elle se situe dans les hautes terres du nord de l’île. Il faut quitter la route 1 pour prendre la route 842. Le chemin est fait de terre et de cailloux sur les 35 premiers kilomètres, avant de devenir raide, ce qui rend son ascension plus compliquée. Il est strictement interdit de s’y rendre sans 4×4. Et oui, cette chute d’eau se mérite !

 

IMG_6268

IMG_6269

IMG_6274

 

 

8. Godafoss

Godafoss signifie chute des dieux en islandais. Des légendes racontent qu’après la conversion du pays au catholicisme, « un chef de clan aurait jeté des idoles païennes dans les eaux de la cascade », d’où ce nom : chute des dieux. Il est possible d’observer cette cascade des deux rives, mais la rive droite me semble être la plus impressionnante. Le parking est situé juste à côté de la route 1, ce qui rend son accessibilité très facile, donc un arrêt est obligatoire !

Localisation : dans le nord de l’île, sur la route 1, entre le lac Mývatn et Akureyri. Pas besoin de 4×4.

 

IMG_6265

IMG_6266

IMG_6267

 

 

Voilà pour les plus belles cascades que j’ai pu découvrir pendant mon voyage en Islande ! Je vous fait part de deux autres chutes d’eau, que j’aurais aimé découvrir si mon voyage avait été plus long ! (je n’ai donc pas de photos pour illustrer ces lieux, mais un lien internet où vous trouverez de nombreuses photos).

 

 

9. Dynjandi

Au nord-ouest de l’île, la cascade de Fjallfoss regroupe en fait plusieurs petites chutes d’eau. Elle mesure plus de 100 mètres de haut, et l’eau tombe en escaliers sur la roche. Il est même possible possible de l’admirer de son sommet, en emrputant un petit chemin sur le côté.. Le site est moins fréquenté que les autres, car beaucoup de personnes ne prévoit pas l’itinéraire de leur road trip dans ce coin, qui a pourtant tant à offrir ! Moi même, mon itinéraire ne faisait pas ce petit écart, à mon grand regret !

Localisation : le long de la route 60, près des fjords du nord-ouest. Pas besoin de 4×4.

Photos de Dynjandi.

 

10. Kirkjufellsfoss

C’est un des sites les plus photographiés en Islande, qui est toujours très photogénique ! Une cascade qui comprend deux chutes d’eau, avec le mont Kirkujufell haut de 463 mètres en fond. Le lieu est très accessible, puisqu’il se trouve juste à côté de la route, même pas besoin de faire quelques minutes de marches. C’est un site emblématique de la péninsule de Snaefellsne. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de faire un détour par la pénninsule, et donc d’admirer cette merveille..

Localisation : sur la route 54, après la ville de Grundarfjörður. Pas besoin de 4×4.

Photo de Kirkjufellsfoss.

 

 

J’espère que cet article vous a plu ! Avez-vous déjà visité l’Islande ? Quelle est votre cascade préférée ? 🙂

Si vous voulez en savoir plus sur l’Islande, voici les autres articles en ligne qui peuvent vous aider :

Laisser un commentaire