Les plus belles cascades de la vallée d’Aoste – Italie

octobre 25, 2021

 

La vallée d’Aoste est une vallée que je commence à connaître de mieux en mieux à force de m’y rendre ! Grâce au col du Petit-saint-Bernard situé entre la Rosière et la Thuile, en une heure de route me voilà au cœur des montagnes italiennes et au plus près du Mont-Blanc ! Quel bonheur d’habiter à seulement quelques kilomètres de la frontière ! Que ce soit pour manger une bonne pizza, profiter des nombreuses termes ou simplement explorer la vallée voisine, c’est toujours une bonne idée de faire une virée en Italie ! Et j’avais depuis de longs mois sur ma bucketlist des cascades à découvrir dans le coin, j’ai enfin prit le temps de le faire cet été et je n’ai pas été déçue du déplacement ! J’en profite pour vous partager mes adresses préférées de la vallée avant de vous parler des sublimes successions de chutes d’eau que j’ai découverte :

  • Restaurant Pépita à La Thuile : des plats de qualité autour de la truffe à petits prix ! Mon rituel est de manger là à chaque fois que je passe par la Thuile, les ingrédients sont de qualité et l’accueil chaleureux ! Je vous conseille les pâtes à la truffes et le tiramisu, vous pouvez y aller les yeux fermés !
  • Il Gusto à Aoste : au cœur du centre ville et de la rue piétonne d’Aoste, cette petite boulangerie/pizzeria italienne propose des pizzas, arrancini, foccacia.. etc faits maison ! Tout est préparé et sur place et devant vous, il y a toujours pas mal d’italiens qui font la queue à partir de midi pour manger sur le pouce, ne venez pas trop tard pour éviter une longue file d’attente même si le service est rapide !

 

 

Les cascades du Ruitor (2000m)

Difficulté : moyenne (400D+ et 3-4 heures de rando au total)

Les cascades du Ruitor sont en fait une succession de 3 chutes d’eau qui, comme leurs noms l’indiquent, viennent du Ruitor. Il s’agit d’un glacier italien de 3500 mètres d’altitude et de son lac glacière, qui devient un peu plus grand chaque année à cause de la fonte des neiges. Le départ de la boucle de 10 kilomètres pour découvrir le chemin balisé qui remonte la rivière et s’approche des cascades se trouve à La Thuile, et plus précisément au hameau de la Joux situé à 3 kilomètres. Vous pouvez vous garer gratuitement au parking du bar/restaurant « Bar Delle Cascate« , mais jouez le jeu en leur prenant une boisson à votre retour ! Le sentier commence large, bien entretenu et à plat, rien de compliqué ! On longe une immense clairière entourée de barrières en bois, avant de traverser un pont puis de s’enfoncer un peu plus dans la forêt. Et après seulement 15 minutes de marche, nous voilà déjà arrivés à la première cascade qu’on peut observer en contrebas. Le large chemin continue, et se divise en deux petits sentiers distincts à cet endroit. On décide de faire la boucle des cascades à l’envers pour éviter le monde, on suit donc le panneau « Mont Belvedere », qui nous fait passer par un nouveau pont en bois au dessus de la rivière. Les quelques autres personnes qui nous entouraient jusque là ont suivit le sentier traditionnel dans le « bon sens », ce qui fait qu’on se retrouve complètement seuls de ce côté de la forêt ! Immédiatement après le pont, on choisit le chemin le plus à gauche pour rester près du cours d’eau et ne rater aucune cascade. Certains passages sont un peu plus raides avec des étriers en fer pour s’aider à grimper, mais rien d’insurmontable. Le sentier est plutôt bien aménagé et entretenu avec des passages sur des petits ponts et plateformes en bois, qui zigzaguent entre les arbres. 30 minutes de marche supplémentaires sur la rive droite de la rivière nous permettent d’accéder au plus près de la deuxième cascade, chose qui n’est pas possible depuis la rive gauche car le sentier est beaucoup plus éloigné du cours d’eau. Elle est plus jolie que la première cascade, plus « naturelle » et a plus de débit !

 

 

On continue notre petit bout de chemin sans le moindre être humain à l’horizon, quelle bonne idée de faire la boucle à l’envers ! A partir de là, le sentier se met à grimper un peu plus fort, ce qui rend nos efforts un peu plus dur ! Mais on est vite récompensés face à la vue panoramique qui s’offre à nous et sur la troisième et dernière cascade, qui en plus d’être la plus jolie est la plus grande. Elle est vraiment gi-gan-tes-que ! Il suffit de regarder les photos pour remarquer à quel point je suis minuscule face à elle ! Et c’est seulement à partir d’ici que l’on commence à croiser des personnes sur leur redescente, qui ont fait la boucle à l’inverse de nous. Encore 15 petites minutes de marche pour atteindre la troisième et dernière cascade et son pont en fer. Il s’agit clairement de la plus spectaculaire de toutes, elle a un débit et une puissance aussi forte au dessus, qu’en dessous du pont. Lors d’une journée ensoleillée, vous pourrez voir de nombreux arc-en-ciels tout autour, grâce aux particules d’eau jetées en l’air par la cascade. Et pour les plus sportifs et motivés, n’hésitez pas à continuer de suivre le sentier qui monte à partir de là, il vous amène jusqu’aux lac et glacier du Ruitor, ou vers les lacs de Bellacomba ! Des lieux magiques ou vous croiserez encore moins de monde qu’ici.

On redescend par la rive gauche pour continuer notre boucle en sens inverse, et on commence à croiser de plus en plus de monde. Le sentier passe beaucoup plus loin de la rivière de ce côté là, et le sentier un peu plus plat. Comptez environ 4 heures pour faire la boucle et quelques photos des cascades au passage !

 

 

 

 

Les cascades de Lillaz

Difficulté : facile (100D+ et 1 heure de rando au total)

Un peu plus bas dans la vallée d’Aoste, près du village de Lillaz, se trouvent une des plus belles successions de chutes d’eau que je connaisse. A elles trois, elles totalisent près de 150 mètres de chute d’eau !  Il faut se garer au grand parking au bout de la ville pour les découvrir, il y a pas mal de place pour se garer. Un joli sentier est aménagé et bien entretenu autour des cascades, entre barrières en bois, ponts et escaliers, qui mènent à de nombreux points de vu sur les chutes d’eau ! C’est un site qui est très fréquenté en été car il est facile d’accès et n’est en rien compliqué. En hiver, il se transforme un vrai spot de d’escalade sur glace !

A partir du parking, il suffit de marcher seulement quelques mètres avant de découvrir la première cascade, qui je crois est la plus haute ! Le courant tombent avec une telle puissance que les particules des gouttes d’eau s’évaporent en l’air et forment de jolis arc-en-ciels ! Le sentier suit son cours en grimpant à droite de cette première chute d’eau offrants différentes vues sur elle jusqu’à arriver au dessus. On découvre une nouvelle cascade un peu plus petite juste au dessus qui se jette dans un bassin profond avant de continuer son cours.

 

 

Une fois au pont en bois, il suffit de le traverser pour admirer la dernière et surement la plus puissante des 3 chutes d’eau depuis une sorte de belvédère ; la cascade de Biolet. Il nous aura fallut moins de quinze minutes pour marcher de la première chute d’eau jusqu’à celle-ci, on peut donc plus appelé ça une promenade de santé qu’une randonnée ou même balade. Mais elles valent néanmoins le détour, car comme je vous le disais elles sont vraiment sublimes et classées sur la première marche du podium des plus belles cascades de la vallée !

 

 

Si vous avez des questions, des remarques, ou que cet article vous a simplement bien servit, n’hésitez pas à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir ! En attendant de nouveaux articles, on se retrouve sur Instagram ! 🙂

Et si vous voulez en savoir plus sur l’Italie et mes autres sorties rando ou escapades en Italie,  il suffit de cliquer ici.

 

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Daniel novembre 3, 2021 at 1:34

    Bonjour Léa,

    Je te remercie pour ton article intéressant. J’adore tes magnifiques photos et tu me mets l’eau à la bouche pour découvrir ces endroits sublimes, comme toi, j’adore aussi la nature. J’ai encore plus envie de découvrir ta région ainsi que les Alpes françaises et italiennes.

    À bientôt.

  • Leave a Reply