Les plus belles randonnées du Beaufortain

août 30, 2021

 

Voisine du massif du Beaufortain, je me retrouve à passer de plus en plus de temps là-bas, entre la vallée de la Tarentaise et le massif du Mont-Blanc. Les randonnées y sont aussi nombreuses et belles que chez moi, avec des panoramas et points de vue tout aussi incroyables ! Le titre est un peu trompeur, puisqu’à l’heure actuelle il n’y a qu’une randonnée que je vous propose de découvrir dans cet article. Mais j’anticipe, car il y a pas mal de randos que j’ai repéré et que je compte faire dans le coin, donc vous aurez la suite des plus beaux spots à découvrir bientôt ! En attendant vous pouvez suivre toutes mes escapades en direct dans mes storys instagram 🙂

 

 

Le Rocher du Vent/Roc du Vent (2360m)

Difficulté : moyenne (environ 600d+, 1h30 d’ascension et 3/4h de rando au total)

Pour rejoindre le départ de la randonnée pour le Roc du Vent, il faut rejoindre le refuge du Plan de la lai situé au cœur du massif Beaufortain, au Cormet de Roselend. Vous pouvez passer par Beaufort, ou par Bourg-Saint-Maurice pour y aller. La randonnée débute juste après le restaurant d’altitude implanté sur la plaine. On commence par suivre un large chemin en terre, qui se transforme rapidement en plus petit sentier qui traverse les alpages. Il ne cesse de monter, ce qui permet de vite parcourir la distance qui nous distance de l’arrivée, mais le cardio en prend aussi un petit coup ! Chaque nouveau mètre parcouru nous permet d’apercevoir un peu plus de sommets au loin, pour finir avec des montagnes à perte de vue ! Après une petite heure de marche, un rapide stop à côté du chalet d’alpage de la Lauze nous permet de recharger les batteries avant d’attaquer la dernière ligne droite jusqu’au rocher du Vent, qui ne paraît plus très loin d’ici. Il faudra tout de même compter entre 20 et 30 minutes supplémentaires pour atteindre notre but depuis le chalet d’alpage.

 

 

Une fois arrivé entre les rochers, il ne faut pas s’arrêter là bien que la vue soit déjà belle. Il faut continuer de marcher 5 minutes et traverser le canyon formé par les deux gros rocs. C’est au bout que la vue panoramique sur le lac et le barrage de Roselend se découvre. Si vous levez la tête, vous pourrez apercevoir les personnes qui ont choisis de gravir ce Roc par la Via Ferrata. Le parcours se termine sur le rocher gauche, et un autre commence sur le rocher droit ! Si vous êtes un amateur de Via Ferrata, il paraît que celle-ci fait partie des plus jolies avec des points de vue incroyables sur les lacs grâce à ses ponts de singe. La première fois que j’étais venue ici, soit une semaine plus tôt, j’étais arrivée au sommet pile en même temps que le brouillard ! On ne voyait pas à deux mètres dans le canyon, alors il ne fallait pas compter sur un joli panorama pour la vue ! Mais l’ambiance sur place était mystique, voir même lunaire. Mais maintenant que je découvre la vue sans nuages et avec un ciel dégagé, il n’y a pas photo c’est des plus beaux points de vue que je n’ai jamais vue au sommet d’une rando !

 

 

Après avoir bien profité du spot, je vous conseille de passer par le col de la Lauze pour faire une boucle autour du Roc du Vent. Le décor vaut le détour, avec un passage sur une crête, un sentier balcon qui donne sur le lac de la Gittaz et le lac de Roselend, et un tunnel qui traverse la montagne sur des centaines de mètres. Une fois de retour du canyon du Rocher du vent, il faut que vous empruntiez le sentier le plus à gauche en direction du col de Lauze pour éviter de descendre puis de remonter inutilement quelques mètres plus loin, au croisement des chemins.

 

 

La boucle se termine par le fameux tunnel du Roc du Vent, au bout du chemin balcon et sous le rocher où nous étions 30 minutes plus tôt. 200 mètres de grotte à travers la montagne avec des passages pas plus hauts que 1,70 mètres. N’oubliez pas la frontale ou la lampe de poche de votre téléphone, sinon ça va être compliqué de se repérer une fois à l’intérieur. Même si on ne dirait pas qu’il fait si noir que ça à l’entrée du tunnel, vous serez vite désorienté au bout de quelques mètres ! Moi qui ai des tendances un peu claustrophobes, j’avais hâte que le tunnel se termine au bout d’un certain temps. Une fois de l’autre côté, on reconnaît la vallée par laquelle on est grimpées ce matin, la boucle du sentier nous ramène au niveau du chalet d’alpage de la Lauzet il faut maintenant revenir sur nos pas et emprunter le même sentier qu’au tout début de la rando pour redescendre et retrouver le parking du refuge du Plan de la lai.

 

 

J’espère vous avoir  aidé à programmer vos futures randos ou donner des idées pour plus tard dans le massif du Beaufortain ! Si vous avez des questions, des remarques, ou que cet article vous a simplement bien servit, n’hésitez pas à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir ! En attendant de nouveaux articles, on se retrouve sur Instagram ! 🙂

Et si vous voulez en savoir plus sur mes randos dans les Alpes et mes expériences, voici les autres articles en ligne qui peuvent vous aider :

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Daniel septembre 1, 2021 at 1:30 pm

    Bonjour Léa,

    Je te remercie pour ton magnifique article. Tes photos sont tellement belles qu’on dirait que tu es une photographe professionnelle. Ça me donne très envie d’y aller mais comme je te l’ai dis dans mon précédent commentaire, j’aime bien marcher mais pas quand il y a beaucoup de dénivelés. J’aimerais bien que tu me donnes des conseils.

    À bientôt.

  • Leave a Reply