Moins de 5 jours en Islande, quelle région privilégier ?

 

J’ai reçu de nombreux messages me demandant conseils et avis, pour un court voyage en Islande. Que voir, et que faire en moins de 5 jours sur le territoire islandais ? Il est évident qu’en aussi peu de temps, il est impossible de faire un road-trip autour de l’île, même en pressant le pas. Alors faut-il préférer la région du nord, celle du sud, ou vaut-il mieux rester au même endroit ?

D’après mon expérience, je ne vous conseille pas de rester au même endroit plusieurs jours d’affilés. Ce pays a tellement à offrir, ce serait dommage de ne pas en profiter au maximum ! A présent, y-a-il plus de choses à découvrir et observer au nord ou au sud de l’île ?

 

 

LE NORD DE L’ISLANDE

L’aéroport international est implanté au sud-ouest de l’Islande, près de la capitale Reykjavík. Pour vous rendre dans le nord de l’île, il vous faudra déjà compter une journée entière de voyage, et de longues heures de voiture. N’oubliez pas qu’il faut également renter, et donc prévoir une seconde journée de trajet, pour le retour. Ça vous vous laisse environ 3 jours de découverte sur place, ce qui est très court. Vous comprendrez donc que ce n’est pas la région la plus adéquate pour un voyage aussi rapide, et qu’il est préférable de s’orienter plutôt vers le sud. Si néanmoins vous voulez savoir tout ce qu’il y a à voir et à faire dans cette partie de l’île, voici ce que j’ai pu y observer :

 

DES CASCADES

  • Dettifoss :

La cascade la plus puissante d’Europe, avec un débit de 200m3 par seconde.

 

  • Selfoss :

La forme de celle-ci vous rappelera peut-être celles du Niagara, mais en format miniature.

 

  • Aldeyjarfoss :

La plus belle cascade du nord de l’île, mais accessible uniquement en 4×4.

 

  • Godafoss :

La plus accessible, située à quelques mètres de la route 1, donc incontournable si vous êtes de passage dans le nord.

 

 

DES SOURCES CHAUDES

  • Le lac Mývatn :

Le lac Mývatn est un lac volcanique. Il est possible de s’y baigner, car l’eau est naturellement chauffée, et elle est riche en minéraux bons pour la peau et le corps. Ce bassin est d’ailleurs beaucoup comparé au Blue Lagoon, qui possède les même bienfaits, mais avec un prix divisé par trois, et des touristes en moins.

(Photos du lac Myvatn)

 

  • Hverir :

Hverir est une zone géothermique, où l’on trouve des sources chaudes à plus de 100 degrés. La montagne fume et les mares de boue sont en ébullition sous vos yeux. Mais avant de voir tout ça de près, vous sentirez d’abord l’odeur du souffre, qui rappelle l’œuf pourrit.

 

  • Grjotagja :

Si vous êtes un adepte de Game of Thrones, vous avez déjà sûrement vu cette source chaude dans des épisodes. Il y a eu des raccords cinéma, mais certains arrivent tout de même à la reconnaître. Cette source chaude se dissimule dans une grotte, créée par une coulée de lave du volcan Hverfjall. Des panneaux indiquent qu’il est d’interdit d’y entrer, ce sera donc à vos risques et périls ! La cave est petite, et peu de personnent peuvent y entrer en même temps. L’eau est turquoise, et atteint les 39 degrés, mais il est interdit de s’y baigner..

 

  • Viti :

Viti à Askja est une source chaude un peu différentes des dernières, puisqu’elle est localisée dans le cratère d’un volcan ! Son eau est d’un bleu laiteux envoutant.. Mais attention, la descente jusqu’au cratère glisse un peu, prenez votre temps ! De plus, il vous faudra absolument un 4×4 pour rejoindre ce lieu magique.. Il se situe dans les hautes terres du Nord de l’île !

(photo de Viti Askja)

 

 

DES PAYSAGES LUNAIRES

La vraie différence avec le sud de l’île, c’est qu’ici, vous traverserez des paysages lunaires. Pendant plusieurs kilomètres, vous observerez des décors issus de films aux couleurs sombres. Vous ne croiserez aucune habitation, seulement des terrains noirs ressemblants à des cendres. Un côté très dark, mais tellement envoûtant !

 

 

 

 

LE SUD DE L’ISLANDE

Pour un court voyage, la découverte du sud de l’île me semble être la meilleure solution. Les paysages que vous traverserez seront beaucoup plus diversifiés ; entre prairies, montagnes, plages, volcans, glaciers.. En seulement quelques kilomètres, vous allez observer des paysages complètement différents, si ce n’est pas à l’opposé ! Certes, la région est un peu plus touristique que le nord, mais reste d’après moi incontournable. Si je n’avais que quelques jours sur le territoire islandais, je choisirais le sud sans hésiter !

 

DES CASCADES

  • Gulfoss :

Sûrement la cascade la plus connue d’Islande, Gulfoss signifie chute d’or en islandais.

 

  • Seljalandsfoss :

La particularité de Seljalandsfoss, c’est qu’il est possible de passer sous la cascade, et donc de l’observer sous différents points de vue.

 

  • Skogarfoss :

Une autre cascade très connue en Islande, à proximité de la route principale et du village de Skoga.

 

  • Svartifoss :

Au sein du parc national Skaftafell, la cascade de Svartifoss attire les touristes non pas pour sa grandeur ou son débit, mais pour les orgues de basaltes qui l’entourent.

 

 

DES GEYSERS

  • Strokkur :

Comme vous le savez, l’Islande est une île volcanique aux zones géothermiques. Et en plus d’abriter des sources chaudes, des cascades, et des volcans.. On y trouve aussi des geysers ! C’est d’ailleurs Geysir, le celèbre geyser d’Islande qui a donné son nom à ce phénomène naturel ! Il pouvait explosé à plus de 100 mètres de haut, mais ce dernier ne s’éveille que très rarement, restant inactif depuis plusieurs années..

C’est son petit frère, Strokkur, qui est le plus actif et le plus connu de l’île. Il est situé juste à côté du précédent, et c’est ce dernier que les touristes viennent observer par centaines. Il est très actif, et explose toutes les 5-10 minutes en projettant de l’eau à une vingtaine de mètres.

 

 

DES GLACIERS

Les glaciers recouvrent plus de 11% du territoire islandais. Il n’est donc pas rare de pouvoir en apercevoir plus ou moins loin durant votre road-trip. Il y en a un d’ailleurs qui est très accessible depuis la route 1, c’est le glacier de Vatnajökull. Sur le chemin pour vous rendre à l’Est de l’île, avant la ville d’Hofn, il est même possible de s’arrêter et de marcher jusqu’à ce dernier. Cela ne prend que quelques minutes, et c’est impressionnant. Vous pouvez aller toucher cette grosse masse de glace après une bonne vingtaine de minutes de marche. Avec sa fonte, un bassin s’est créée plus bas, où des icebergs flottent, rendant le lieu mystique.

 

 

UNE LAGUNE GLACIERE

  • Jokulsarlon :

« Jökull » signifie glacier et « lón» lagon. Jökulsárlón est donc une lagune glaciaire située au sud-est de l’Islande, près du parc national de Vatnajökull. Ce long lagon bleu relie le glacier de Breiðamerkurjökull à l’océan Atlantique. D’énormes icebergs se détachent du glacier et suivent le cours de l’eau, avant d’aller s’échouer sur une plage de sable noir appelée Diamond Beach. Il est même possible d’y apercevoir des phoques, ou bien de faire du bateau au milieu de ces gros blocs de glace ! C’est un des sites les plus visités en Islande, situé environ à 5 heures de la capitale Reykjavík.

 

 

DES SOURCES CHAUDES

  • Blue Lagoon :

C’est la source chaude la plus connue en Islande, bien qu’elle soit artificielle. D’énormes tuyaux vont puiser dans le sol volcanique, les eaux chaudes riches en minéraux du territoire. Ensuite, elles sont recrachées dans les bassins prévus à cet effet, pour le plus grand plaisir des touristes. La température de l’eau tourne autour des 39 degrés. Le décor est impressionnant, entre le bleu laiteux du liquide, et les roches volcaniques noires qui l’entourent. Ce spa est ouvert toute l’année, et il faut compter un tarif de 40€ pour entrer durant un créneau horaire définis. Il est indispensable de réserver votre entrée à l’avance, il y a énormément de demandes, et vous risquerez d’être déçu de devoir repartir une fois sur place. Ce site du Blue Lagoon se trouve à seulement 15 minutes en voiture de l’aéroport international, au sud-ouest de l’île.

 

  • Secret Lagoon :

Cette source chaude fait partie des plus vieilles piscines naturelles du territoire islandais, et se trouve non loin du Cercle d’Or.. L’entrée est payante, mais moins chère que que le Blue Lagoon ! De plus, le site est plus naturel et atypique que le premier, et il y aura sûrement moins de monde également.

(photos du Secret Lagoon)

 

  • Seljavallalaug :

Cette source chaude est complètement naturelle, seulement son bassin à été construit par l’homme. L’eau chaude alimente ce dernier, et permet à la piscine de rester à plus de 35 degrés toute l’année ! Il faut marcher une vingtaine de minutes entre les montagnes avant de l’atteindre, mais l’accès y est gratuit. Il y a même des petits vestiaires amménagés pour se changer, mais ils sont souvent bien sales.. On dit merci aux touristes qui laissent leurs détritus n’importe où !

(photos de Seljavallalaug)

 

  • La rivière de Reykjadalur :

Seulement située à une quarantaine de minutes de la capitale Reyjavik, cette rivière chaude est sollicitée par les touristes. Il s’agit d’un site aussi naturel que gratuit ! Mais cette rivière se mérite, il faut faire une petite heure de marche avant de l’atteindre depuis le parking. Plus vous monterez le long de la rivière, plus l’eau sera chaude ! Si la nudité vous pose problème, pensez à emmener une serviette pour vous changer, il n’y a aucun vestiaire ! Sinon, faites comme les islandais et soyez fier de votre corps nu !

(photos de Reykjadalur)

 

  • Gunnuhver :

Il s’agit d’un site géothermique au sud-ouest de l’île. Beaucoup moins fréquenté que les autres, il n’est pas rare d’être seul sur les lieux. Vous remarquerez son emplacement plusieurs mètres, voir kilomètres avant d’être sur place : un énorme nuage de fumée s’échappe de la terre en continu, et s’envole dans le ciel. Cela ressemble un peu à la fumée qui sort des usines, sauf que celle-ci est complètement naturelle. Il y a également quelques zones où de l’eau coule, mais pas touche ! Elle est a plus de 100 degrés !

 

 

DES PLAGES DE SABLE NOIR

  • Reynisfajara :

Sûrement la plage la plus connue d’Islande et pour cause ! Entre le sable noir, l’écume blanche qui  vient s’échouer sur la plage et les colonnes de basalte, tout est réunis pour créer un paysage magique et hors du commun. Il n’est pas conseillé de s’y baigner car les vagues sont puissantes et pourraient vous emmener au large. En revanche, vous resterez de longues minutes à contempler le spectacle en mouvement sous vos yeux.

 

  • Diamond beach :

Diamond beach est une plage un peu spéciale, mais absolument incontournable si vous vous rendez jusqu’au site de Jokulsarlon. D’énormes icebergs se décrochent des glaciers, suivent le cours d’un lagon, puis viennent s’échouer une plage de sable noir de l’océan Atlantique. Un spectacle incroyable et unique à ne manquer sous aucun prétexte !

 

 

UN CANYON

  • Le canyon de Fjadrargljufur :

Un de mes plus gros coups de cœur en Islande, ce fût cet incroyable canyon sans aucun doute ! Vous disposez de nombreux points de vue pour le découvrir et l’admirer. Les couleurs, la hauteur des falaises.. On tombe immédiatement sous son charme !

 

 

 

CONCLUSION

Vous l’aurez sûrement compris, pour un séjour de moins de 5 jours sur le territoire islandais, je vous conseille 1000 fois de découvrir et explorer le sud de l’île ! Ne restez pas dormir au même endroit, faites un mini road-trip en allant jusqu’à la lagune glacière de Jokulsarlon. C’est le meilleur moyen de profiter des décors incroyables et tellement diversifiés de l’Islande en peu de temps.

 

Si vous voulez en savoir plus sur l’Islande, voici les autres articles en ligne qui peuvent vous aider :

2 Replies to “Moins de 5 jours en Islande, quelle région privilégier ?”

  1. Je trouve votre récit extraordinaire.vous avez fait aimer cette magnifique île sans l’avoir connu ni la visité. Pour votre information j’ai décidé de partir en Islande avec trois autres amis pour un road trip d’une semaine courant octobre de cette année pour découvrir sur place les magnifiques sites que vous nous avez relaté.
    Merci à vous .

    1. Merci beaucoup pour tous ces compliments ! Mais mon récit n’est rien à côté des paysages à couper le souffle que l’Islande va vous montrer 😉

Laisser un commentaire