Nager avec des requins baleines à Oslob

En préparant mon voyage pour les Philippines, je me suis aperçue qu’il était possible dans ce pays de nager aux côtés du plus gros poisson du monde : le requin baleine. Il peut mesurer jusqu’à 20 mètres de long, et peser 34 tonnes. Il est très impressionnant, mais reste heureusement inoffensif. Très peu d’endroits dans le monde offrent le privilège de partager pendant un bref instant l’univers de ces géants au cœur tendre. J’ai retenu plus précisément deux sites où l’activité était praticable sur le territoire philippin, à Donsol (Luzon) et Oslob (Cebu).

 

DONZOL : l’observation des requins se fait en pleine mer, dans leur milieu naturel, ce qui ne vous garantie pas forcément la rencontre avec ces géants. Mais si vous avez la chance de les croiser, vous n’aurez le droit qu’à 5 minutes d’interaction avec eux, car la WWF (organisation mondiale pour la protection de la nature) s’assure du respect des animaux, et à ne pas troubler leur migration et leur train de vie.

Néanmoins, certains propos rapportés nous font comprendre que ces règles ne sont pas toujours respectées.. Pour satisfaire les touristes, les bateaux se ruent vers les requins une fois ces derniers localisés, et jettent les touristes à l’eau pour qu’ils aient le temps de les apercevoir.. Une vraie chasse à l’observation ! Les mois les plus favorables pour croiser ces géants à Donzol sont ceux de mars et d’avril.

 

OSLOB : ici en revanche, les pécheurs nourrissent les requins non loin de la plage tous les matins, ce qui rend leur visite régulière, et assurée sur le site. Le côté « authentique » de l’observation dans leur milieu naturel n’est donc pas au rendez-vous. La WWF veille ici aussi au respect des animaux. Plusieurs règles sont mises en place pour le « bien être » des poissons, comme des distances de sécurité et des horaires à respecter chaque jour. Vous pouvez nager à leur côté seulement le matin.

 

img_1432

 

COMMENT SE RENDRE A OSLOB ?

Le site d’Oslob se trouve sur l’île de Cebu, dans la région appelée Visayas des Philippines. L’aéroport principale de cette île est implantée à Cebu City, près de la côte Est, et Oslob se trouve au Sud de l’île, à 120 kilomètres. Le temps de trajet entre les deux villes est d’environ 3h30, que ce soit en bus ou en taxi.

  • le bus : il faut savoir que la gare routière ne se trouve pas à côté de l’aéroport, mais à 15 minutes de route. Il vous faudra donc prendre un taxi jusque là, avant d’acheter un ticket de bus à 100 pesos (2€).
  • le taxi : plusieurs compagnies de taxi vous démarcheront à la sortie de l’aéroport en vous proposant des noms de villes comme Moalboal, ou Oslob. Les tarifs proposés pour Oslob sont de 40€ par personne, et pour ma part, nous avons réussit à négocier moitié prix après de longues minutes, soit 20€ par personne.

Une fois sur place, vous trouverez rapidement le site, entre les panneaux avec de gros requins dessinés, et l’agitation des villageois qui vous crient : « whale shark, whale shark ! ».

 

img_1435.jpg

 

COMMENT SE PASSE L’OBSERVATION ?

C’est une fois sur place que l’on réalise que le site est très touristique. Plusieurs boutiques de souvenirs et d’accessoires sons implantées à côté de la plage, et du grand hall où l’activité est organisée. Très tôt, il y a déjà du monde sur place, et les touristes font la queue pour attendre leur tour. D’ailleurs, ce sont surtout des groupes de touristes asiatiques qui sont présents. Pour commencer, il faut se rendre au guichet et payer son ticket d’observation de 1000 pesos (18€) par personne, pour 30 minutes. Ensuite, direction le briefing de sécurité, qui nous explique le déroulement de la séance, qu’il faut rester à 4 mètre du requin, et ne pas se placer devant lui.

Après, il suffit d’attendre son tour. Les numéros des tickets sont appelés un à un, pour former des groupes devant les bangkas (bateau philippin). Il ne suffit que d’une cinquantaine de mètre avant d’arriver à bon port. Les pêcheurs reconvertis en guides nous invitent à descendre du bateau, le décompte des 30 minutes commence. Une fois la tête sous la surface de l’eau, j’aperçois un requin immense de couleur gris bleu moucheté à moins de six mètres de moi, la bouche grande ouverte ! Certes, ils sont normalement inoffensifs.. Mais sur un malentendu, il pourrait m’avaler toute crue ! Sa bouche est plus grande que moi ! La première idée qui me passe par la tête est de vite remonter sur le bateau. Mais je me calme et reprends mes esprits pour admirer le spectacle qui se passe sous mes yeux. Je tourne la tête, il y en a un autre un peu plus loin, et là, encore un ! Chaque gros poisson suit la pirogue d’un pêcheur, qui lui jette une mixture de crevette à l’eau. Le requin s’empresse de l’avaler avec plusieurs litres d’eau au passage, puis les rejette ensuite par ses énormes branchies.  Ces derniers se déplacent donc majestueusement de bangka en bangka, suivis de plusieurs poissons sur leurs côtés. Ils n’ont pas l’air d’être gênés par notre présence, malgré les cris et les mouvements de panique de certains touristes peu respectueux. Certains s’approchent même trop près des requins, pour finalement avoir peur et battre des jambes dans tous les sens. J’ai même assisté à un touriste asiatique assommant un coup de pied sur le dos du requin, qui m’a fendu le cœur. Le géant n’a pas eu l’air de le sentir, mais notre peau est constituée de milliers de bactéries, qui peuvent être nocives pour lui. Il semblerait que les « guides » aient du mal à gérer les touristes pour l’instant..

La demie heure à nager avec les requins est passée, et c’est avec un immense sourire scotchée au visage que je quitte les lieux ! Je revois leur queue se balancer de gauche à droite, provoquant un courant d’eau sous nos pieds et de l’adrénaline dans les veines. Un privilège que je garderais en mémoire toute ma vie, celui d’avoir partagé l’univers de ces géants des mers au cœur tendre..

 

img_1433

 

MON AVIS SUR CETTE OBSERVATION A OSLOB

J’ai un avis plutôt mitigé sur cette activité.. J’ai adoré nager quelques mètre aux côtés de ces géants des mers. C’est d’ailleurs une des plus belles expériences que j’ai pu faire de ma vie ! A peine sortie de l’eau, j’avais envie de recommencer. Mais il y a quelques aspects négatifs.. Déjà, le fait que les pêcheurs nourrissent eux même les requins, empêchent leur bon flux de migration, et certains ont d’ailleurs arrêtés de migrer pour « s’installer » ici. Après, il ne s’agit que d’une minorité de l’espèce, et elle vient de son plein gré. Personne n’oblige ces poissons à revenir tous les matins près d’Oslob. D’ailleurs certains ne sont que de passage et continuent leur migration naturellement.

Le point qui me dérange un peu plus, est l’aspect « usine » du site. Des dizaines et des dizaines de touristes viennent chaque jour et font la queue pour leur 30 minutes de baignade aux côtés des requins baleines.. Cela gâche un peu l’activité, que j’aurais aimé  un peu plus sauvage et authentique. Mais ce qui m’a le plus révolté, ce sont ces touristes asiatiques qui se pensent tout permis. Qui se tartinent de crème solaire juste avant d’entrer dans l’eau, qui hurlent et nagent dans tous les sens (pour ceux qui osent aller à l’eau), et qui donnent des coups accidentels aux requins à vouloir trop s’approcher.

 

CONSEILS

  • venir tôt le matin : le site ouvre ses portes à 6 heures du matin. Les pêcheurs nous ont confié que c’était l’heure la plus calme, et qu’il y a une meilleure visibilité sous l’eau.
  • apporter son matériel : des masques et tubas sont mis à votre disposition. Mais si vous avez les vôtres, je vous conseille de les emmener car ceux du site sont usés et d’une qualité moyenne.
  • apporter son appareil photo étanche : un instant avec des requins baleines s’immortalise. Vous pouvez même louer des Gopro sur place si vous n’en possédez pas.

 

img_1436

 

POUR LA PETITE HISTOIRE (by les lovetrotters).

Il y a plusieurs années, les pêcheurs de ce petit village isolé se méfiaient des requins baleines qui faisaient fuir le poisson et détruisaient les filets de pêche. Certains les chassaient pour revendre à prix d’or leur chair et leurs ailerons très prisés en Asie (et particulièrement en Chine). Les pêcheurs ont commencé à nourrir les requins baleines de petites crevettes de manière à les éloigner de leurs zones de pêche. Ils se sont rendus compte que les requins baleines revenaient au même endroit pour en redemander. C’est ainsi que de bouche à oreille, la rumeur s’est répandu auprès des touristes que des requins baleines pouvaient être aperçues non loin du rivage de la petite bourgade de Tan-Awan près d’Oslob. Depuis, c’est devenu l’attraction principale du petit village..

 

 

Si vous voulez pus d’informations sur les Philippines, et les détails de mon voyage sur le territoire philippin, vous pouvez les retrouver juste en dessous :

2 Replies to “Nager avec des requins baleines à Oslob”

  1. Très belle expérience. J’ai vécu la même lors de mon dernier séjour au Mexique il y a quelques semaines. C’était exceptionnelle. Cependant, il fallait bien se renseigner car ces animaux sont totalement inoffensifs voire même en voie de disparition actuellement. 😉

    1. Oui malheureusement.. Il faut privilégier les sorties en mer pour les voir dans leur milieu naturel, sans les déranger ! 🙂

Laisser un commentaire