Préparer son escapade en Sardaigne, organisation et budget

juillet 21, 2019

 

Je reviens aujourd’hui pour vous partager mon dernier article sur la Sardaigne, qui devrait vous aider à organiser cette escapade vous même, avec le maximum d’infos et les prix. Pour commencer, pour moi, la meilleure façon de découvrir et d’explorer la Sardaigne, est de faire un road-trip. L’île n’est pas très grande, et il serait dommage de passer 7 jours au même endroit, sachant toutes les merveilles que les côtes ont a offrir.. 

 

Quand partir en Sardaigne ?

Les mois les plus prisés pour explorer cette île sont évidemment juillet et août. L’hiver est déconseillé (de novembre à avril), car le temps y est souvent pluvieux, il y a du vent, et de basses températures. C’est comme aller sur la côte d’Azur en plein mois de janvier ! La meilleure période pour s’y rendre restent d’après moi mai, juin, septembre et début octobre. Vous éviterez la foule, les grosses chaleurs, et d’éventuels bouchons !

 

Comment aller en Sardainge ?

  • L’avion : la solution la plus simple et la plus rapide est de prendre l’avion. Il y a deux aéroports où il est possible d’atterrir, un au nord de l’île (Olbia), et un au sud (Cagliari). En fonction je votre aéroport de départ en France, le trajet peut durer entre 1 et 2 heures en haute saison, et jusqu’à 6 heures en basse saison, à cause des correspondances, qui vous font souvent passer par Rome (pourquoi ne pas en profiter pour y passer un jour ou deux d’ailleurs ?) Si vous venez du sud de la France, sachez que la compagnie EasyJet propose des vols directs Nice-Olbia ou Nice-Cagliari à partir de fin juin, pour moins de 130€ l’aller-retour ! Pour notre part, au début du mois de juin, on a réussi à trouver de vols directs en partant de Genève pour 169€ par personne bagage compris !

 

  • Le ferry : avant de réserver notre vol, j’ai essayé de regarder si il était possible d’y aller en bateau ou ferry. Mais grosse déception, je n’ai rien trouvé pour le mois de juin, que ce soit en partant de Marseille, Toulon, ou Nice.. C’était le moyen de faire quelques économies, tout en polluant moins notre belle planète qu’avec l’avion.. Comme je vous le disais, ça s’est révélé être plus compliqué que prévu ! Les traversées proposées duraient entre 15 et 25 heures, en allant jusqu’à Rome ou en faisant plusieurs escale en Corse (si j’ai bien compris). Est-ce que c’est parce qu’on partait en juin, je ne sais pas ! Donc si vous déjà pris le ferry de France pour la Sardaigne, je suis preneuse d’infos dans en commentaires !

 

Comment se déplacer en Sardaigne ?

En Sardaigne, la voiture c’est la liberté ! D’après moi, il est indispensable de louer une voiture pour se déplacer sur l’île. Les terres sont encore très sauvages, et les différents circuits de bus mal desservis. Hormis pour vous rendre dans les grandes villes, vous ne pourrez pas faire grand chose en comptant sur eux. Donc, pour vous rendre aux criques, plages et piscines naturelles que vous voulez, c’est mieux d’opter pour la voiture. En plus, il n’est jamais très compliqué de se garer en Sardaigne, des parkings payants (mais pas très chers) sont disponibles en ville, et des parkings « sauvages » sons près des spots à voir, qui sont gratuits. Vous ne trouverez pas d’autoroute sur l’île, en tout cas il ne nous ai jamais arrivé d’en emprunter et même d’en croiser ! Mais qui sait, ça arrivera malheureusement peut être un jour..

On a réservé notre voiture pour le séjour vraiment à la dernière minute, puisqu’on l’a fait en arrivant à l’aéroport de Cagliari. Grâce aux conseils de certains, on a choisit de se diriger vers la compagnie Locauto. La jeune femme du guichet parlait français, et nous a trouvé la petite citadine qu’il nous fallait en quelques secondes pour environ 35€ par jour, assurance carrosserie comprise. Tout s’est très bien déroulé, et nous n’avons eu aucun problème ou mauvaise surprise pendant le voyage.

Conseils : Pour toute location de voiture en Sardaigne ou ailleurs, prévoyez une carte de crédit et non de débit. Avant de partir avec la voiture, n’oubliez pas d’en faire le tour avec le loueur pour signaler toute égratignure, voir même prendre en photo la carrosserie. Vérifiez aussi si les pneus sont bien gonflés, et qu’il y a une roue de secours dans le coffre..

Pour ceux qui auraient besoin de se déplacer du sud ou nord de l’île, des lignes de train existent, reliant Cagliari à Olbia, et Olbia aux villes du nord-ouest comme Alghero.

 

Que faire et voir sur en Sardaigne ?

Quand on programme un voyage en Sardaigne, c’est généralement pour profiter de ses plages, et de ses panoramas exceptionnels. Mais ici, les coins paradisiaques se méritent ! La plupart du temps, il faudra s’acquitter d’une randonnée plus ou moins longue pour pouvoir profiter de ces bouts de paradis. N’oubliez donc pas de mettre dans votre valise une bonne paire de baskets, un sac à dos et une gourde ! C’est la destination parfaite pour allier sport, bronzage, et repos dans la même journée. L’autre activité beaucoup demandée sur l’île, c’est la sortie en bateau. C’est ce que j’ai fait dans le golfe d’Orosei près de Baunei, et pour 45€ la journée, je n’ai pas regretté ! Beaucoup m’ont également conseillé de réserver une sortie en bateau sur l’île de la Maddalena,pour en faire le tour et découvrir toutes ses plages.. Il paraît qu’il y a même une plage de sable rose à admirer. Elle est interdite d’accès à pieds, mais il est possible de s’en approcher en bateau. Les gens venaient ici et ramassaient le sable pour le ramener.. Des mesures de protection ont donc été mises en place pour conserver cette plage et protéger l’environnement.Mais par manque de temps, il a fallut faire des choix et on a plutôt opté pour une randonnée qui nous a amené à la plage de nos rêves !

 

 

 

Ou dormir et à quel prix ?

J’ai été assez étonnée de voir qu’il y avait énormément de proposition de chambre chez l’habitant et de B&B sur l’île. Ça montre encore une fois à quel point l’île est sauvage, car les hôtels ne courent pas les rues comme on dit ! Le tourisme se développe doucement, et les sardes ont trouvé un moyen d’arrondir leur fin de mois en louant des chambres dans leur maison ou appartement. Pour trouver des prix abordables à Cagliari, il n’y avait que ça de proposé ! Pas un hôtel en dessous de 80€ à la date qu’on voulait, seulement des B&B. Il faut donc compter environ :

– 30-70€ pour une chambre double chez l’habitant ou un B&B

– +60€ pour une chambre double dans un hôtel moyen

– +130€ pour un bel hôtel

Il existe quelques hôtels de luxe sur l’île, mais ils sont encore rares. Les plus beaux sur l’île de la Maddalena coûtent environ 300€ la nuit. Mais si vous allez sur cette île, je vous conseille l’hôtel Cala Lunga qui est incroyable et moins cher (129€ en juin). Pensez aussi à réserver vos logements en avance si vous venez en plein été sur l’île, car les places ne sont pas illimitées ! En juin on a eu aucun problème à réserver le jour même pour le soir, mais déjà pas mal d’établissements étaient complets.

 

Quoi manger en Sardaigne ?

Vous allez me dire.. quelle question ?! C’est l’Italie, donc pâtes et pizzas à gogo ! Et bien c’est ce qu’on pensait nous aussi, se remplir le ventre avec toutes ces bonnes choses à longueur de journée.. Ça s’est révélé être plus compliqué que prévu. Difficile de trouver de bonnes adresses, et de bons produits. On a été plus de fois déçues que ravies ! Chose qui ne m’était pas arrivée à Rome.. Déjà, une fois sur les petites routes et loin des grandes villes, les restaurants se font plus que rares, pour ne pas dire inexistants. On a d’ailleurs attendu le 3ème jour pour enfin manger une pizza ! A chaque fois qu’on s’arrêtait dans un restaurant/pizzeria, on nous répondait « on ne fait pas de pizza aujourd’hui », « on ne fait pas de pizza le midi », « on a arrêté de faire les pizzas ».. Alors pourquoi y a écrit Pizzeria en gros sur l’établissement ?? Donc la plupart du temps, on s’est rabattues sur des pâtes. Qui n’étaient pas exceptionnelles. C’était des pâtes quoi. La meilleure adresse que j’ai pu dénicher était sur l’île de la Maddalena, une tuerie ! Si ça vous intéresse, vous pourrez la retrouver dans cet article.

 

Quel budget prévoir ?

Ce qui vous reviendra le plus cher en Sardaigne, sera d’après moi le logement, ou les activités nautiques. Car les randonnées sont quasiment toutes gratuites, la location d’une voiture revient à moins de 40€ par jour, et vous mangerez plat + boisson pour environ 15€. Je vous détaille mon budget juste en dessous, pour vous faire une idée des dépenses à prévoir !

 

Mon budget pour 6 jours et 6 nuits en Sardaigne en juin 2019

AVION : 338€

  • aller-retour Genève/Cagliari : 169€x2

 

LOGEMENT : 408€

On a choisit de dormir toutes les nuits dans de petites chambres sans grand charme pour économiser au maximum notre budget, car de toute façon on avait prévu de passer nos journées dehors. Il y a seulement une après-midi où on s’est faites plaisir, en réservant une chambre à l’hôtel Cala Lunga, pour profiter d’une piscine, plage privée et terrasse dans notre chambre pour nous reposer un peu.

 

LOCATION DE VOITURE : 224€

Avec la compagnie Locauto de l’aéroport de Cagliari, les 6 jours de location nous sont revenus à 224€, soit 38€ par jour ! Une bonne affaire d’après moi. Je rappelle qu’on a eu aucun problème ni mauvaise surprise.

 

ESSENCE : 115€

Pour tout notre itinéraire, et un aller-retour du sud ou nord de l’île, nous en avons eu  au total pour 115€ d’essence. C’est moins que ce que j’avais prévu en repensant à toutes les routes que l’on a emprunté..

 

PARKING : 8€

Pour 24h de stationnement dans le parking couvert au centre de Cagliari, nous en avons eu pour 8€.

 

RANDONNÉE : 12€

  • 6×2€ pour Cala Goloritzè

La seule plage à l’accès payant que l’on ait fait était celle de Calà Goloritzè. 6€ par personne vous sont demandés, pour l’entretient du sentier, de la plage, ainsi que les deux nageurs sauveteurs qui surveillent la crique toute la journée.

 

SORTIE EN BATEAU : 90€

Une sortie en bateau à la journée dans le golfe d’Orosei du port de Maria Navaresse ne nous a coûté que 45€ chacune, on a foncé sur la bonne affaire ! Pensez à emmener boissons et nourriture qui ne sont pas fournies à bord.

 

FERRY : 35€

Le ferry entre l’île principale de la Sardaigne et l’île de la Maddalena nous à coûté 35€ l’aller-retour pour deux, avec la voiture. Ça revient à 17,50€ par personne, ce que je trouve loin d’être excessif !

 

NOURRITURE : 210€

Pour ce qui est des repas, nous prenions généralement qu’un plat et une boisson.. Plus de place pour les desserts ! La nourriture est moins chère en Italie, une pizza au restaurant va vour revenir entre 6€ et 12€, et un plat de pâtes entre 7€ et 14€. On en a toujours eu pour 15-20€ grand maximum par personne.

 

TOTAL : 720€

Ce qui fait donc un total de 720€ par personne, en réservant sortie en bateau, ferry, et une belle nuit d’hôtel. Votre budget peut donc être encore plus économique que ça si vous ne prenez pas de beaux hôtels tout au long de votre séjour, ou si vous partez à plusieurs pour partager les frais de location de voiture et d’essence. Vous avez à présent toutes les cartes en main pour organiser vous même un voyage en Sardaigne !

 

Si vous avez raté les autres articles sur la Sardaigne, vous pouvez les retrouver juste en dessous :

 

Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à me les poser en commentaire, sinon on se retrouve sur instagram ! 🙂

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply