Un week-end insolite a Val Thorens avec Lidl Voyages

février 7, 2019

 

J’ai été contactée par Lidl Voyages pour tester un des hôtels avec lesquels ils travaillent, afin de pouvoir vous parler en toute transparence leurs offres ! Vous allez sûrement vous dire : « Lidl ? Ils font des voyages maintenant eux ? » Et bien oui ! Mais je vous rassure, je n’étais pas au courant non plus. La marque propose des séjours à des prix intéressants, à côté de chez vous ou à l’autre bout du monde ! Il suffit de rentrer les dates que vous souhaitez sur leur site, puis de choisir le pays qui vous fait envie. La sélection se charge de tout calculer, puis vous soumet les meilleurs offres, entre hôtel bon marché, de luxe, circuit, croisière ou encore parc d’attraction ! Et vous pouvez également choisir entre le régime tout compris, demi-pension ou seulement avec le petit-déjeuné. En fait, ça fonctionne un peu comme le site de Pierre & Vacances, mais avec des tarifs encore un peu plus avantageux !

Comme je vous le disais, j’ai donc été invitée par la marque Lidl Voyages pour tester un des hôtels qui est proposé sur leur site, qui n’était pas très loin de chez moi. Il s’agit de l’Hôtel Club MMV Les Arolles, un 4 étoiles ouvert il y a 4 ans en Savoie.

 

 

JOUR 1 – Découverte de l’hôtel, soirée 10 ans des clubs MMV

Nous sommes 4 filles à avoir été contactées pour ce petit séjour au ski. Et comme on vient toutes d’un coin différent, le rendez-vous est fixé à Moûtiers, où je rencontre Pauline et Isabelle qui ont organisé le voyage ! Je fais aussi la connaissance de Poussine, Marine, et je retrouve ma copine Laura !

C’est parti pour 45 minutes de route en minibus, pour atteindre la plus haute station d’Europe ; Val Thorens. Cette dernière est située en Savoie, à environ 2 heures 30 de route de Lyon en prenant l’autoroute. Après des dizaines de virages et plusieurs épingles un peu serrées, nous voilà enfin arrivées à destination !

On récupère les clés de nos chambres, puis on part chacune de notre côté les découvrir. Après avoir poussé la porte de la mienne, je me rends compte qu’elle n’est pas des plus spacieuses, mais très joliment décorée et entretenue. Chaque espace est optimisé, avec assez de rangements pour être bien organisée. Et puis de toute façon, on n’est pas là pour rester enfermées dans nos chambres de toute façon ! En revanche, la vue de ma fenêtre donne directement sur les pistes, un vrai bon point quand on est à la montagne !

 

 

Après s’être installées, on retrouve le directeur des lieux au salon de l’hôtel, pour en savoir un peu plus sur les services proposés par le club. On fait donc la connaissance de Alain, qui dirige l’hôtel club depuis 4 ans. Il nous raconte avec passion tout ce qui est mit en place pour rendre le séjour des clients plus pratique et agréable. On se rend vite compte que le club est plus qu’un simple hôtel où il suffit de loger et restaurer les clients. Tout est pensé de façon à rendre le séjour plus fluide et pratique pour chacun, avec quasiment tout sur place. Le point fort semble être les groupes d’animations pour les enfants. Ils sont adaptés à tout âge, même pour les plus grands ! Certaines semaines, les ados peuvent participer à des concours ou les meilleurs lots à remporter sont des batteries externes et des drones ! Des cadeaux de valeur que le directeur n’hésite pas à mettre en jeu pour faire plaisir à sa fidèle clientèle. Des soirées à thème sont également organisées toute la semaine pour une ambiance festive et conviviale, ce qui permet de rapprocher les personnes qui séjournent ici. Les adultes sympathisent avec les adultes et les enfants avec les autres enfants. Ce qui donne une complicité entre tous tout au long de la semaine, même avec le personnel de l’hôtel.

L’heure tourne, et après tous ces renseignements, il est temps d’aller louer nos paires de ski pour demain avant que le ski room de l’hôtel ne ferme. Encore un point pratique qui permet de rester à l’hôtel au lieu de galérer dans la station pour trouver ce qu’on a besoin ! Et surtout.. on peut partir de l’hôtel les skis aux pieds, puisqu’une piste commence dès la porte de sortie du local ! Je n’avais jamais vu ça, et c’est tellement pratique. Pas besoin de marcher de longues minutes dans les rues de la station, à glisser sur la moindre plaque de glace, et vous avez même un casier à votre disposition !

Une fois la pointure de nos chaussures trouvée et les skis réglés, rendez-vous au restaurant ! On découvre de nombreux buffets (entrées, plats, fromages, desserts), qui changent tous les jours ! Il y a même des stands spéciaux ou les pizzas, les pâtes, ou encore les brochettes sont réalisées devant vous et à votre goût ! On ne sait plus ou regarder, et on a envie de tout goûter ! On aperçoit aussi une jolie décoration et un énorme gâteau d’anniversaire fait maison, car ce soir on fête les 10 ans des clubs MMV partout en France !

PS : les photos ne mettent vraiment pas en valeur la beauté et la qualité des buffets que j’ai trouvé incroyable.. Mais à l’heure du repas je n’avais pas prit mon appareil photo, et je pensais plus à goûter tout ce que j’avais sous les yeux qu’à faire des photos.. Oups ! La gourmandise me tuera !

 

 

Pour la seconde partie de la soirée, c’est un blindteste musical puis un Just Dance géant qui sont organisés par l’équipe d’animation de l’hôtel ! Des activités drôles et qui rassemblent ! Comme on arrive en cours de route, il y a déjà une grosse ambiance dans la salle. Moi qui ai toujours un peu de mal à participer à ce genre d’animation à cause de ma timidité, ici je me sens tout de suite à l’aise, et je me prends vite au jeu ! Le personnel est jeune, drôle et dynamique, ce qui rend l’activité beaucoup plus sympa. D’ailleurs, si on ne se levait pas tôt le lendemain matin, on serait sûrement restées ici jusqu’au bout de la nuit !

 

 

JOUR 2 – Matinée ski, Déjeuné au restaurant d’altitude « Chez pépé Nicolas », Folie Douce et Soirée yourte

Première réveil à Val Thorens, et on est accueillies par un lever de soleil magnifique sur les montagnes, sur les tons rose/orange. Mais pas le temps de traîner, une journée chargée nous attend ! Après un rapide (et très copieux) petit-déjeuner, nous voilà déjà équipées pour l’activité de la matinée : le ski ! Pour une journée entière de ski à Val Thorens, le forfait coûte 55€ par adulte. Je crois que c’est le tarif le plus cher que je n’ai jamais vu ! Mais le domaine est très grand, et certains points de vue à couper le souffle ! (au sommet de Cime Caron ou Orelle). Et avec une extension de forfait, il est même possible de rejoindre les stations voisines comme Les Menuires, Méribel, ou encore des stations de la vallée de la Maurienne !

Comme les niveaux ne sont pas égaux dans le groupe, on décide de se séparer. Poussine, Marine et Isabelle d’un côté avec un moniteur, et Pauline, Laura et moi-même de l’autre, sans accompagnant ! C’est une journée de rêve, il n’y a pas un nuage dans le ciel, et la température avoisine les 0 degrés (ce qui est chaud pour la montagne). On enchaîne les pistes à toute allure, entre fou rires, photos et émerveillement. Puis soudain, on aperçoit des gens voler au dessus de nous ; c’est une tyrolienne ! Je trouve cette idée de survoler le domaine skiable formidable ! Les billets s’achètent directement sur place, et vos skis seront fixés dans votre dos. Si ça vous intéresse, sachez qu’il existe 2 tyroliennes à Val Thorens :

  • Au sommet du télésiège du Bouchet : 1300 mètres de long, 1,45 minute d’adrénaline.

Age : à partir de 8 ans.

Prix : 55€ par personne.

  • Au sommet du télésiège de la Moutière : 1800 mètres de long, avec une succession de 3 tyroliennes, avec une arrivée au cœur de Val Thorens.

Age : à partir de 14 ans.

Prix : 35€ par personne.

 

 

Pour l’heure du déjeuner, on se retrouve toutes au restaurant d’altitude « Chez pépé Nicolas« . Ce sont les petites filles de ce fameux Pépé Nicolas qui ont repris l’affaire, qui reste donc dans un esprit familiale et traditionnel ouvert midi et soir. Je tombe immédiatement sous le charme en arrivant sur les lieux. C’est le plus beau restaurant d’altitude que j’ai jamais vu ! Et pourtant, je peux vous dire que j’en ai vu un paquet dans ma vie. Chaque détail de la décoration est pensé, même jusqu’aux toilettes. Puis le fait qu’il fasse grand soleil aujourd’hui rend les alentours encore plus beaux, on peut même manger en pull sur la terrasse.

 

 

Pour ce qui est de la carte, ce sont principalement des spécialités savoyardes qui y sont proposées, pour mon plus grand bonheur (les addictes au fromage comprendront..) ! Raclette, fondue, tartiflette, croziflette.. Je ne sais plus où regarder ! Sans grande surprise, je finis par choisir mon plat préféré, qu’est la fondue.  Et pour ceux qui ne sont pas très fromage, pas d’inquiétude ! Le restaurant propose d’autres plats comme risotto, truite, filet de bœuf, burgers..  Il y en a pour tous les goûts. Pour le dessert, nous avions demandé au serveur quelques petites choses à partager. Il est revenu avec une assiette remplie de sorte de petites bugnes à la crème qui ont fait l’unanimité ! A la base, on avait toutes décliné la proposition d’un dessert, et finalement on se retrouve presque à se battre pour avoir la dernière bouchée !

Pour résumer, ce restaurant est une magnifique découverte ! Un chalet niché au cœur des montagnes sans vis à vis, avec des plats de qualité cuisinés à base de produits locaux et aux prix abordables. Pour moi, ce restaurant rentre complètement dans le thème insolite par sa déco, son accès, et sa vue à 360 degrés sur les montagnes.

Conseil : pensez à réserver votre table à l’avance si vous comptez y manger pendant les vacances scolaires, ce petit restaurant est victime de son succès !

Accès au restaurant :

  • en ski : par la piste rouge « la Chasse ».
  • en voiture : en partant des Menuires, prendre la direction de Val Thorens. Au 3ème virage en épingle, s’arrêter au parking de la Chasse, puis il y a 5 minutes de marche.
  • en bus : arrêt au parking de la Chasse.

 

 

Pour cette fin d’après-midi, on part découvrir la Folie Douce de Val Thorens ! Il s’agit d’une chaîne de restaurants d’altitude, qui se transforme en boite de nuit en plein air l’après-midi. Danseurs, musiciens et chanteurs seront ravis de vous présenter leur spectacle peu importe la météo ! Il y a même des moments de Champagne Shower (ne restez pas trop près de la scène si vous ne voulez pas vous retrouver avec la veste qui pue l’alcool pour le reste du séjour). Le code vestimentaire est bien différent de ce que vous avez l’habitude de voir, car ici c’est chaussures de ski, anorak, et lunettes de soleil  ! Mais attention, on ne rigole pas avec la sécurité, la carte d’identité vous sera exigée pour entrer sur la terrasse et pouvoir commander un verre. Pour ce qui est de la descente à ski, faites attention à ceux qui ressortent de là avec un peu trop d’alcool dans le sang, et essayez de rester loin d’eux sur les pistes ! Un accident est vite arrivé..

La Folie Douce est donc un incontournable pour les fêtards, qui auront l’occasion unique de faire la fête en plein air, à plus de 2000 mètres d’altitude. Si vous êtes intéressé par une après-midi festive, sachez que l’établissement existe aussi dans les stations de l’Alpe d’Huez, Méribel, Courchevel, Morzine/Avoriaz et pour finir à Val d’Isère, où se trouve la toute première des Folie Douce.

Pour y accéder, il faut emprunter le télésiège de la Moutière.

 

 

Tout juste changées après notre journée ski, nous voilà reparties pour une courte excursion en montagne, à bord d’une chenillette ! Vous savez, ce sont les énormes engins qui damnent les pistes durant la nuit, pour les avoir toutes belles pour le lendemain matin ! Nous avons rendez-vous au Chalet Marine pour une soirée un peu spéciale, et en seulement 10 minutes de trajet, nous voilà arrivées sur les hauteurs de Val Thorens. Un gentil serveur du restaurant nous aide à débarquer de la chenillette, avant de nous emmener découvrir notre location pour la soirée qui se trouve un peu plus loin. On découvre une yourte à moitié enfouit sous la neige, ainsi qu’une vue imprenable sur la station de Val Thorens, illuminée par toutes les lumières du village. On reste toutes ébahies quelques secondes face à ce spectacle grandiose que l’on contemple à 2500 mètres d’altitude. On se sent seules au monde et si petites !

 

 

Mais très vite, l’air glaciale nous ramène à la réalité, et on fonce se réchauffer dans la yourte, bien plus grande que ce qu’on imaginait. Il y a plusieurs canapés et coussins, une table à dresser nous-même, et bien sûr, un poêle qui chauffe la pièce. Le serveur nous explique quelques règles simples de sécurité, car nous serons quasiment seules ici toutes la soirée. A l’unanimité, le repas de ce soir sera une fondue savoyarde aux truffes ! J’en ai l’eau à la bouche rien que d’y penser (oui oui, j’en ai déjà mangé une à midi..).

On ne voit pas le temps passer ici, et on se sent comme hors du temps ! A peine notre planche de légumes d’entrée terminée, que le serveur arrive avec l’énorme caquelon de fondue aux truffes. Armées de notre morceau de pain, on trempe chacune notre tour notre fourchette dans le fromage avant de le mettre à la bouche. Les filles sont immédiatement conquises, et hissent cette fondue sur la première place du podium des meilleures fondues de leur vie. Pour ma part, je suis un peu déçue.. Je préfère le goût de la traditionnelle uniquement faite de fromage. Plus trop de place pour le dessert, mais on prend des petites bouchées à partager, pour finir sur une touche sucrée ! La soirée touche à sa fin, et il est l’heure de remonter à bord de la chenillette pour redescendre en bas des pistes et retourner à la station. On s’endort ce soir avec des étoiles plein les yeux après cette soirée exceptionnelle et insolite !

 

Réserver une soirée à la yourte du Chalet Marine :

Si vous aussi vous rêvez d’une soirée comme la nôtre, sachez que le concept est encore peu connu à Val Thorens, et surtout abordable ! Il vous suffit d’être entre 2 et 16 personnes, et d’appeler le restaurant pour réserver la soirée de votre choix.  Vous pouvez consulter le Menu (de 69€ à 79€) en ligne à l’avance, pour vous donner une idée des plats proposés. L’aller-retour en chenillette est évidemment compris dans le prix.

 

 

 

JOUR 3 – Chiens de traîneau, déjeuné au Supernova, massage au club MMV et Toboggan géant

Ce matin, c’est une activité magique qui nous attend ! Des chiens, un traîneau, de la neige.. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un tour en chien de traîneau ! Le rendez-vous est fixé à Saint Marcel, un peu plus bas que la station des Menuires. Les tours sont aussi proposés à Val Thorens, mais comme nous avons plusieurs traîneaux de réservés, c’était plus simple de faire cette activité ici. Lorsque les chiens nous voient arriver, ils se mettent quasiment tous à aboyer, comme pour nous presser. Et à mon grand étonnement, ce ne sont pas des huskys qui sont attelés, mais principalement des bergers australiens. On aperçoit aussi quelques chiens plus gros, des lévriers croisés ! Je n’aurais jamais pensé en trouver dans cette activité ! Et pourtant, ils font partis des meilleurs chiens pour cette activité, avec une vitesse moyenne pouvant aller jusqu’à 40 km/h. En réalité, le propriétaire des chiens nous explique même que les huskys ne représentent que 10% des chiens de traîneaux à travers le monde, et qu’ils sont mis en avant sur internet et les brochures principalement pour leur physique et leurs beaux yeux bleus.

 

 

Après une rapide installation dans le traîneau deux par deux, la balade peut commencer ! Les chiens sont plus excités que jamais et ne tiennent plus en place, ils veulent courir ! A peine le musher (le pilote du traîneau) leur donne l’autorisation de partir, que le bolide se fait tracter à tout allure ! C’est incroyable la force qu’ils ont. C’est comme un jeu pour eux, un peu comme nous quand on jouait au loup dans la cour de récré ! D’ailleurs, c’était difficile de faire des arrêts photos, les chiens râlaient et aboyaient pour qu’on les laisse repartir courir ! Si seulement je pouvais être comme eux, j’irais plus souvent à la salle de sport.. Le mucher nous explique beaucoup de choses sur les chiens, et nous révèle que 2 pumas, et 5 loups ont été aperçus récemment dans le secteur de la ballade. Les loups s’amusent même parfois à courir avec les chiens, mais cachés depuis la forêt ! C’est tellement beau et incroyable de savoir ces animaux sauvages de retour dans nos montagnes !

 

 

A la fin de la balade, on fait nos adieux à ces boules d’amour, qui ne cessent de nous demander des caresses ! Difficile de leur résister, même quand on est allergique à leurs poils.. Haha. J’avais quelques à priori avant l’activité, moi qui ai toujours peur de la qualité de vie des animaux.. Et bien rassurez-vous, ce sont les plus heureux du monde ! Ils adorent vraiment courir, et si un des chiens n’est pas très en forme le matin ou n’a pas envie (ce qui est très rare), il n’est en aucun cas forcé à tiré le traîneau, c’est comme si il prenait un jour de congé ! Puis il est hors de question de les faire dormir dehors, ils dorment tous au chaud dans la caravane de leur maître, le propriétaire m’a même montré une vidéo de leur organisation ! Les chiens vont également tous chez l’ostéopathe au moins deux fois par an, pour vérifier que tout va bien pour eux.

 

Réserver une sortie en chien de traîneau :

Si vous voulez réserver une ballade en chien de traîneau vers Val Thorens, il suffit de vous adresser à l’Office du Tourisme ou à l’école de ski Evolution 2, qui seront ravis de vous aider à mettre cette sortie en place ! La sortie dure 30 minutes, et coûte environ 100€ pour deux personnes. Il est aussi possible de privatiser une matinée entière pour profiter encore plus de cette activité et d’en savoir plus sur les chiens et les muchers, mais évidemment, le prix s’alourdit !

Pour ceux qui souhaitent les coordonnées directes du propriétaire des chiens Dany :

Téléphone : 0629471837

Mail : animalnature@free.fr

 

 

Pour le repas du midi, pas de fondue en vue ! Mais des produits bios et végétariens au Supernova. C’est un petit restaurant/boutique à la déco atypique, qui se trouve dans la galerie de Peclet à Val Thorens. L’espace est restreint, et les place limitées ! Je vous conseille de ne pas arriver à l’heure de pointe, où vous pourriez être déçus de ne pas trouver une chaise.. Ici, pas de carte ! Tous les plats (sandwichs, salades, quiches, bols..) smoothies et desserts sont inscrits sur le mur, il suffit d’informer les serveuses quand vous avez fait votre choix. Les produits sont comme je le disais bios, frais, et végétariens, vegans ou sans gluten. Un déjeuné donc plutôt healthy, qui ne fera pas de mal à nos estomac après les repas d’hier ! Les prix ne sont pas plus élevés qu’en boulangerie, et si je peux vous conseiller un dessert, foncez sur le cake kiwi-banane accompagné de sa crème anglaise, il est juste à tomber !

 

 

Retour à l’hôtel en début d’après-midi, et avec le ventre encore bien remplit. C’est quelque chose de bien plus tranquille qui nous attend cet après-midi, puisque nous avons rendez-vous au Spa Décléor de l’hôtel club MMV, pour une heure de massage. C’est donc en peignoir et chaussons qu’on descend de nos chambres avec Laura, pour tester le massage en duo. Les masseuses sont vraiment aux petits soins, et vous demandent vos préférences au début de la séance : la pression à exercer, les parties du corps où il faut insister ou au contraire éviter.. Tout ça avec une musique douce qui nous accompagnera jusqu’à la fin de la séance.

On ressort de la salle complètement détendues (difficile d’être encore tendue après un massage vous me direz), à tel point qu’arrivée dans ma chambre, je m’endors en deux minutes chrono pour une sieste.

 

 

L’activité prévue à 18 heures fait partie de celles que j’attendais le plus. Il s’agit d’une descente en luge de 6 kilomètres, appelée également le toboggan géant ! C’est la plus longue piste de luge qui existe en France, et qui ne compte pas moins de 45 minutes de descente. Malheureusement, en vue de la météo et de la minie tempête qui se prépare, la descente en luge a été annulée par l’Office du Tourisme pour des raisons de sécurité.

Réserver une soirée luge :

Vous ne pouvez pas faire de réservation en avance, il faudra acheter les tickets le jour même à une des caisses des remontées mécaniques (comme pour les forfaits de ski). Il faut ensuite que vous empruntiez le funitel de Péclet, qui vous emmènera au pied du glacier de Peclet, à 3000 mètres d’altitude. Pour la sécurité de tous, les enfants de moins de 5 ans ne sont pas acceptés sur cette activités, et les gants et tenues de ski obligatoires. Un casque et une luge qui sont compris dans le prix du ticket vous seront prêtés sur place. Et dernière chose, la descente est gratuite pour les enfants de 5 à 10 ans de moins d’1,25 mètre, si l’enfant descend sur la même luge qu’un adulte majeur.

En journée (de 12:45 à 16:00 la semaine, et de 10:00 à 16:00 le week-end)

Prix : 16€ la descente

En soirée (de 16:45 à 18:00 uniquement la semaine)

Prix : 24€ la descente

 

C’est donc vers 20 heures que je retrouve les filles devant le restaurant, prêtes à dire adieu aux buffets de folie. Comme il y a deux jours, il y a tellement de choix qu’on ne sait plus où regarder ! Et pour finir le séjour, c’est une soirée sur le thème laser et led qui est au programme ! Avec quelques effets spéciaux et une équipe toujours aussi souriante et motivée, on passe encore une très bonne soirée.

 

En deux jours, c’était difficile de tester toutes les activités insolites qu’il peut y avoir à Val Thorens.. Mais grâce à l’équipe d’Evolution 2, je sais qu’il est aussi possible de réserver des sauts en parapente, des sorties en raquette, et même une plongée sous la glace pour les plus téméraires !

 

Comme d’habitude, on se retrouve sur instagram pour encore plus de photos et d’actualités ! 🙂

 

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Daniel février 7, 2019 at 9:11

    Comme d’habitude, très belle expérience surtout lorsqu’on est invité par une agence de voyages !!! Pour ma part, j’aime bien la neige et le paysage mais je n’aime pas skier ni conduire sur la neige. Continues à nous faire partager tes expériences.

  • Leave a Reply